Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali: la grève continue dans le secteur de la santé

La grève illimitée se poursuit dans le secteur de la santé publique au Mali. Le Premier ministre malien, Modibo Keïta, a reçu, lundi 3 avril, des responsables de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), un syndicat auquel est affilié le personnel des hôpitaux et des centres de soins publics. Ce personnel est en grève illimitée depuis plus de trois semaines. Le Premier ministre a demandé aux responsables syndicaux une suspension de la grève pendant deux semaines. Il s’est vu opposé un refus de la base qui juge insuffisant ce que propose le gouvernement face aux revendications.

cabinet chef opposition malienne visite hopital malade blesse

Vingt-sept jours de grève et les grévistes viennent de durcir le ton. Ils ont rejeté la demande de suspension de grève de deux semaines souhaitée par le gouvernement.

Les grévistes expliquent qu’il y a toujours des désaccords sur cinq des huit points de leurs revendications, notamment la prime de garde et l’intégration des émoluments dans le salaire.

Les grévistes reconnaissent deux accords partiels et un seul accord sur la prise en charge à 100 % des soins médicaux des travailleurs sociaux sanitaires, assujettis à la l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO).

En attendant, la grève est durement ressentie dans deux hôpitaux nationaux de Bamako et dans certains centres de santé publique. Malgré le service minimum, le spectacle est plutôt désolant ; des enfants malades, en pleurs, attendent le médecin et des parents de malades, en colère, demandent à l’Etat et aux grévistes de s’entendre, enfin.

Source: RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct