Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : assassinat d’un informateur des forces de défense et de sécurité par des éléments du MNLA à Diabaly

Des éléments du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) ont assassiné dimanche un homme de 60 ans, habitant de Farabougou, un village situé à 30 kilomètres de Diabaly, vers la frontière mauritanienne, au motif qu’il informait les forces de défenses et de sécurité du Mali sur leurs mouvements, ont indiqué lundi des proches du défunt après son inhumation.

L’homme qui a été assassiné, du nom de Nama Coulibaly, « informait les militaires maliens des mouvements des éléments du MNLA. Il faisait cela pour nous préserver des représailles des bandits du MNLA », ont indiqué des proches du défunt ajoutant que « ses assassins lui ont tiré dimanche deux balles dans la poitrine et une belle dans la tête ».

Ils ont précisé que « c’est ce lundi matin que nous (les membres de sa famille et ses proches du village, Ndlr) avons retrouvé son corps. Nama Coulibaly a été tué par des hommes du MNLA, qui continuent de créer la frayeur chez les populations de Diabali et environ».

Dans leur explication, les proches du défunt ont fait savoir que « depuis quelques jours, nous voyons des rebelles du MNLA qui circulent de façon très mobile, car ils se déplacent à motos. En effet, depuis leur débâcle face au Mujao (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest, Nldr), ils se sont repliés du côté de la frontière avec la Mauritanie (sud-ouest)».

Les mêmes sources ont indiqué des « militaires maliens ont témoigné de leur compassion lors des funérailles de Nama Coulibaly, en effectuant le déplacement».

Publié le 2012-12-04 09:18:35 | French. News. Cn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct