Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali :Affrontement violent entre les groupes de Gaspi et de King KJ à l’Ibiza Night Club !

Un affrontement violent entre les groupes de Gaspi et de King KJ ont eu lieu tôt ce matin à l’Ibiza Night Club !
Les clashs entre rappeurs, comme le passé nous l’a montré, et comme l’événement de cette nuit le confirme, sont à la base de nombreux affrontements, on se rappelle bien sûr de l’histoire entre Snipper et Tonton MobJack.

night-club-boite-nuit-danse-jeunesse-bar-maquis-affrontement

En effet, tôt ce matin, dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 janvier 2017, à l’Ibiza Night Club, un affrontement violent entre les groupes de Gaspi et de King KJ a éclaté à l’Ibiza Night Club à Bamako. Il faut savoir que l’Ibiza Night Club est le repère phare des artistes rappeurs, on y retrouve tout le gratin de Mali Rap. Selon nos sources, Gaspi, King Kj, Tal B, Sidiki Diabaté étaient présents cette nuit dans cette célèbre discothèque.

Vers 4 heures ce matin, les sons de King KJ ont été diffusé à l’Ibiza. C’est avec son dernier morceau A dan que King KJ a suscité l’intérêt de ses fans venus nombreux, qui ont formé une émeute autour de lui. Puis le DJ a enchaîné avec le son An bé gnokon bolo.

Cette situation aurait provoqué des réactions de la part des fans de Gaspi telles que des insultes de mère et des doigts d’honneur à l’encontre des fans de King KJ. Rappelons qu’une histoire de clash a récemment éclatée entre Gaspi, Tal B et King KJ. Selon nos témoins, un peu plus tard dans la nuit, les deux managers respectifs de Gaspi et King KJ, JPP et Gandja Lion Kartel se seraient bousculés, mais sans que les choses ne s’enveniment.

À la suite de cela, les fans de Gaspi se seraient rassemblés autour de Gaspi, qui aurait jeté son verre sur King KJ sans l’atteindre. Cette provocation n’est pas restée vaine puisque le groupe de King KJ aurait répliqué. L’affrontement à main nue s’est poursuivi à l’extérieur de la discothèque. Il semblerait que certaines personnes aient été aperçues en possession d’armes à feu notamment de fusils. Les forces de l’ordre du 3è arrondissement seraient intervenues rapidement.

Le bilan, pour l’heure reste provisoire, deux ou trois personnes auraient été blessées et hospitalisées, deux autres seraient en garde à vue au commissariat du 3è arrondissement. Les dégâts matériels seraient nombreux à l’endroit de l’Ibiza, chaises cassées et autres dégradations matérielles. Aucune plainte n’aurait était déposée pour le moment.

Source :  rhhm

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct