Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre le terrorisme : La mission unique de l’opération Barkhane au Mali

La lutte contre le terrorisme au Mali était le thème principal du premier numéro de l’émission ” club de la presse ” de la radio Kledu organisée ce samedi 29 juin à l’Hôtel Mandé. Pour débattre ce thème, l’animateur de l’émission, Kassim Traoré, a fait appel au Commissaire Bakoum Kanté, représentant le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, à l’ambassadeur de France au Mali, Joël Mayeur, à Johanne Adamson, représentant la MINUSMA et Baba Dakono, chercheur sociologue. C’est ainsi que M. Mayeur a précisé la mission de Barkhane au Mali.
” Barkhane a pour mission de lutter contre le terrorisme au Mali ” dixit Joël Mayeur, ambassadeur de France au Mali. Dans cette mission, ajoute son Excellence M. Mayeur, les forces Barkhane accompagnent les forces armées maliennes et ne pourraient se substituer à ces dernières. Or, nombreux sont les Maliens qui pensent que Barkhane est au Mali à la fois pour lutter contre les terroristes, protéger la population et si nécessaire s’interposer dans des conflits intercommunautaires. ” La lutte contre les milices revient au Mali “, précise-t-il. Aussi, l’ambassadeur de la France au Mali rapporte que les forces Barkhane, engagées au Mali depuis 2014 avec un effectif de 4500 hommes, ont neutralisé 600 terroristes dont 200 en 2018.

Par ailleurs, la prorogation du mandat de la MINUSMA a également été abordée lors de cette émission. Et la représentante de la MINUSMA, Johanne Adamson, n’a pas manqué d’édifier les Maliens sur la question. Selon elle, la MINUSMA a une mission de stabilisation au Mali avec deux objectifs. Le premier est de soutenir la mise en œuvre de l’accord. Le second consiste à appuyer le gouvernement dans le conflit au Centre. Ce renouvellement de mandat permet aux 15.000 porteurs d’uniformes de la MINUSMA de rester au Mali jusqu’en juin 2020.
Pour sa part, le représentant du patron de la sécurité, Bakoum Kanté, a indiqué que l’Etat est en train d’œuvrer pour venir à bout de l’insécurité au Mali, surtout au Centre. D’après lui, plusieurs forces notamment l’opération Dambé, l’opération Dengui (Mali-Burkina Faso), le G5 Sahel opèrent au centre pour mettre fin à la tension dans cette partie du pays.
Baba Dakono, quant à lui, a rapporté quelques témoignages des combattants terroristes. En effet, il rapporte qu’un combattant de la katiba de Macina témoigne qu’il a rejoint la katiba non pas par conviction mais pour se protéger, protéger sa famille et toute sa communauté. Un autre de Gao témoigne qu’il a rejoint le MUJAO pour répondre à l’appel au djihad.
Tout compte fait, le Mali doit d’abord compter sur lui-même. Comme le dit un adage de chez nous : ” avant d’appeler les gens de te secourir pour abattre le lion, rassure toit de tenir la tête. Sinon si c’est la queue que tu tiens, personne ne viendra t’aider “.
Yacouba TRAORE
Source: Zénith Balé

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct