Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées : L’OOAS à pied d’œuvre

L’hôtel el Farouk a servi de cadre à la tenue de la 3ème réunion du comité de pilotage régional du projet paludisme et des maladies tropicales négligées, le lundi 24 juillet 2017. La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence du secrétaire général du Ministère de la santé et de l’hygiène publique, Dr Bakary Diarra.

groupe pharmaceutique sanofi paludisme moustiques infectes personnes

Les objectifs assignés à cette 3ème réunion sont entre autres d’apprécier le niveau de mise en œuvre des recommandations de la 2ème réunion du comité de pilotage régional, faire le point de l’état d’avancement des différentes interventions planifiées, réaliser et apprécier les résultats à mi-parcours  de l’année 2017. Les recommandations adressées à l’endroit des pays et de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé à l’occasion de la mission conjointe d’appui à la mise en œuvre du projet seront également examinées et des recommandations pour la bonne marche et l’atteinte des objectifs du projet de lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées seront formulées.

Selon le directeur de l’OOAS, le bilan des activités 2016 es jugé satisfaisant. Selon lui, environ 70% des activités programmées en 2016 ont été réalisées. L’occasion était opportune pour lui d’évoquer les difficultés auxquelles le projet est confronté notamment le retard dans la signature des contrats d’assistance technique avec l’OMS, le retard du recrutement des agents chargés du paiement des agents de santé communautaire et la lenteur dans le processus de passation des marchés.

Pour sa part le secrétaire général du Ministère de la santé affirme que le projet paludisme et maladies tropicales négligées est doté d’une enveloppe financière de 121 millions de dollars US financée par la Banque Mondiale pour une durée de 4ans soit environ 37 millions de dollars pour chaque pays. Il comporte, dira M Diarra des interventions nationales qui sont mises en œuvre par les pays et une dimension régionale de coordination et de mise en œuvre des activités régionales, sous la responsabilité de l’OOAS. L’idée maitresse de cette initiative est d’alléger le fardeau énorme du paludisme et des maladies tropicales négligées et de contribuer à la réduction de la pauvreté, à l’augmentation de la productivité et à l’amélioration de la qualité de vie des populations touchées. Il a invité les participants à mener un débat franc et sincère pour la bonne marche du projet

Bissidi Simpara

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct