Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Litige foncier à Samanko II : L’ADS exige la restitution des espaces publiques

Ayant constaté l’occupation illicite des espaces publics dans leur localité, l’Association pour le développement de Samanko II (ADS), a tenu le week-end dernier,  un point de presse, pour porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale,  l’œuvre des crocodiles malhonnêtes en cours à Samanko II. L’Association exige la restitution pure et simple de ces espaces publics prévus  par le plan approuvé de Samanko II. C’était en présence du Président de l’Association, Fousseyni Camara.

 

Il importe de reconnaître que la réalisation de ces activités passe nécessairement par la disponibilité des espaces publics prévus par le plan approuvé. Sans cela,  le projet aura certainement  du plomb dans les ailes.

Ainsi, après avoir fait le constat du morcellement des espaces publics  l’ADS  a mené des enquêtes à la mairie et à la préfecture sans satisfaction. Elle a également saisi les autorités compétentes pour leur restitution pure et simple, sans suite. Cependant, les membres de l’Association ont sollicité l’accompagnement des hommes de médias afin qu’une solution soit trouvée à cette situation.

Dans son intervention, l’ancien adjoint au maire, Bernard Dakouo, a salué le combat entamé  par l’Association. J’ai mené   ce combat depuis longtemps et je suis très heureux de constater qu’aujourd’hui des jeunes du quartier se lèvent pour réclamer leurs espaces publics, nous serons ensemble dans cette lutte, dit-il.

M. Dakouo dit avoir tapé à l’époque à toutes les portes de l’administration sans suite, du préfet, au gouverneur, au procureur, au ministre de tutelle et u Premier ministre Moussa Mara. Toutefois, il exhorte les jeunes de ne pas se laisser décourager, à  s’engager pour la victoire finale, car la vérité est de notre côté, assure-t-il.

La rencontre a vu la présence, du représentant, du CDQ, du président du CNJ de la localité, du représentant des transporteurs, et la population sortie massivement pour la cause.

Les responsables ont reconnu qu’il existe beaucoup de zones d’ombre dans cette affaire.

ADS  a vu le jour le 4 octobre 2018 sous le numéro 330 et a été enregistrée et publiée dans le journal officiel. Elle a uniquement pour objectif le développement de Samanko II.

Depuis sa création, l‘Association a entrepris des activités qui sont en cours de traitement à savoir : l’électricité, l’eau,  le parrainage des orphelins, la construction des salles de classes, de mosquées et la clôture du grand cimetière.

Ibrahima Ndiaye

 Mali Tribune

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct