Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’insécurité au Nord et au Centre du Pays PRVM FASOKO préconise, en urgence, de revisiter l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger

Le Parti pour la Restauration des Valeurs du Mali (PRVM-FASOKO), dans un communiqué publié, hier, mardi 25 juin, préconise, en urgence, une revisite de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger et ce, conformément audit Accord, en son article 65, et  celle des mandats de la Minusma et de Barkhane au Mali.

 

La multiplication des attaques meurtrières au nord et au centre du Mali contre les Forces Armées de Défense et de Sécurité et contre les populations civiles, traduit clairement de la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays.

Le PRVM-FASOKO se dit préoccupé par cette situation et après une analyse approfondie des évènements, invite le Président de la République et le Gouvernement à repenser les politiques publiques en vigueur, relatives à la sortie de crise, en général, et à la sécurité des personnes et de leurs biens, en particulier.

 » La restauration de la Paix au Mali est devenue un impératif pour le Gouvernement du Mali et la communauté internationale du fait des nombreuses exactions horribles commises contre les femmes et les enfants qui constituent de graves violations des droits de l’homme « , indique le document.

Et d’ajouter : » l’actualité lugubre au centre et au nord du Mali démontre l’inefficiacité des mesures gouvernementales mises en œuvre. Force est donc de rechercher  et d’engager de nouvelles stratégies qui sont susceptibles d’être porteuses d’espoirs pour les populations civiles et pour la paix « .

Dans cette perspective, le parti préconise, en urgence, une revisite de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali issu du processus d’Alger. Ce, conformément audit Accord, en son Article 65 et celle des mandats de la Minusma et de Barkhane au Mali.

Enfin, le PRVM-FASOKO exhorte le Gouvernement à reconsidérer, à l’heure actuelle, ses estimations et ses approches concernant la crise devant la gravité de la situation générale dans le pays.

DS

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct