Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Libération de Kidal : syndicalistes, artistes, handicapés, hommes politiques….. dans les rues de Bamako ce vendredi

Pour dénoncer l’atteinte à la souveraineté du Mali à travers l’occupation de Kidal par les groupes armés avec la bénédiction de la communauté internationale notamment la France, des Maliens, sous la bannière du « Collectif des Républicains », ont décidé d’investir les rues de Bamako ce vendredi.

La marche du Collectif des Républicains, ce vendredi 27 décembre 2013, selon Mohamed Bathily, l’un des responsables, partira de la place de la liberté, devant le ministère de l’Education de Base, à partir de 8h30 mn et se terminera au monument de l’indépendance, en passant par la place OMVS.

« Cette manifestation est organisée pour exprimer notre indignation sur la résolution de la crise dans l’Adrar des Ifoghas », a affirmé Mohamed Bathily lors d’une conférence de presse le mardi dernier au Carrefour des jeunes.

« Trois semaines après la grande marche de protestation que nous avons organisée le 27 novembre 2013 à Bamako, contre la politique française à Kidal, le Collectif des Républicains pour la défense de la souveraineté du Mali, composée du syndicat national des transporteurs du Mali, du Réseau handicap actions développement et perspectives du Mali, de l’Amical des anciens de l’US-RDA, de la Communauté des Rastas du Mali, de l’association des Ressortissant de Diré, est au regret de constater l ‘insensibilité du président de la France et de la communauté internationale ( Minusma), la constance du soutien immoral, illégal et illégitime dont bénéficie le MNLA, et aussi leur obstination à user de tous les moyens pour obliger l’Etat du Mali à concéder l’autonomie suivie de l’indépendance à Kidal au profit des terroristes trafiquants de drogue. Et pire, nous constatons l’installation de 15 Radios locales dans les régions du Nord en vue de mieux formater l’opinion locale à leur fin », a-t-il ajouté.

Selon Mohamed Bathily, c’est fort de tout cela que le collectif a décidé d’initier cette grande marche pacifique et républicaine, ce vendredi 27 Décembre 2013, à partir de 08h30mn pour exprimer son indignation, apporter son soutien aux autorités sur leur ligne de défendre la souveraineté du Mali à tout prix et d’informer l’opinion internationale sur les atteintes graves, dont est victime l’Etat du Mali.

Dr. Assadek Aboubacrine a rappelé que « face aux questions d’ordre nationale, nous devons tous être moins partisans et plus patriotes. Le Soudan du Sud a été coupé du soudan, l’Erythrée de l’Ethiopie. Selon lui, c’est le même scénario qui se profile à l’horizon par rapport à Kidal ».

 

A. Diakité

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct