Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Les islamiste multiplient les exactions dans le Nord Mali

Les islamistes qui contrôlent le nord du Mali ont procedé à de nouvelles amputations. Deux voleurs présumés ont ainsi été amputés de la main à Gao. Huit autres personnes devraient “bientôt”, selon les islamistes recevoir le même traitement. 

La communauté internationale craint une dégradation de la situation humanitaire

Ces actes interviennent au lendemain du feu vert du Conseil de sécurité de l’ONU au déploiement, par étapes et sous conditions, d’une force armée internationale pour chasser les islamistes armés qui occupent le Nord du Mali. Des ONG et organisations de défense des droits de l’Homme ont appelé l’ONU et la communauté internationale à prendre en compte les conséquences humanitaires d’une éventuelle intervention armée et à s’assurer que les militaires africains qui la composeront seront formés pour éviter les violations des droits de l’homme envers les civils. Pierre Boilley, directeur du CEMAF, le centre d’études des mondes africains nous fait part de ses craintes
Accord de principe sur un cessez le feu

Les groupes armés du nord du Mali MNLA et Ansar Dine se sont engagés ce samedi à cesser les hostilités et à négocier avec les autorités maliennes. Les représentants d’Ansar Dine, l’un des groupes islamistes armés du Nord-Mali, et de la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) ont convenu, depuis Alger, de “s’abstenir de toute action susceptible d’engendrer des situations de confrontation et toute forme d’hostilité dans les zones qui sont sous leur contrôle “.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct