Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Législative partielle de Mopti : LES CANDIDATS DE L’ADEMA ET DE L’ASMA-CFP AU SECOND TOUR

Le président de la Cour constitutionnelle, Mme Manassa Danioko a présidé, hier au siège de l’institution à l’ACI 2000, l’audience de proclamation des résultats du premier tour de l’élection législative partielle dans la circonscription électorale de Mopti, scrutin du 2 janvier 2017. Ce, en remplacement du député élu dans la circonscription électorale de la même localité, Hamadoun dit Dioro Yaranangoré, décédé le 12 septembre dernier.

tiemoko sangare president adema pasj

C’était en présence des conseillers de la haute institution judiciaire, des représentants des structures impliquées dans le processus électoral, des mandataires des partis politiques et candidats ainsi que de nombreux invités.
Cette cérémonie intervient quelques jours après la proclamation des résultats provisoires du premier tour de l’élection législative partielle par le ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Réforme de l’État qui a mis en compétition 9 candidats.
En effet, l’article 32 nouveau de la loi n°97-010 du 11 février 1997 modifiée par la loi n°02-011 du 5 mars 2002 susvisée, dispose : « La Cour constitutionnelle, durant les 5 jours qui suivent la date du scrutin, peut être saisie de toute contestation sur l’élection du président de la République ou des députés. Dans les 48 heures qui suivent la proclamation des résultats provisoires des premier et deuxième tours de l’élection du président de la République ou des députés, tout candidat, tout parti politique peut contester la validité de l’élection d’un candidat devant la Cour constitutionnelle ».
Selon son président, la Cour constitutionnelle, après avoir opéré les rectifications d’erreurs matérielles et procédé aux redressements conséquents, a déclaré les résultats obtenus par les candidats ci-après : Ibrahim Fofana, qui défendait les couleurs du parti UNPR, 232 voix (0,76%) ; Sidy Ahmed Diarra de l’ADEMA-PASJ, avec 15.318 voix (49,91%) ; Allaye Touré, candidat du PARENA, 592 voix (1,93%) ; Magloire Koné, porte étendard du parti ADES, 293 voix (0,95%) ; Bamagan Maïga de ASMA-CFP, 6.171 voix (20,11%) ; Abdoulaye dit Allaye Koïta, candidat indépendant, 1.061 (3,46%) ; Ibrahim Cissé du PER, 2.093 voix (6,82%) ; Yaya Konaté, candidat du PRVM-Fasoko, 3.555 voix (11,58%) et Hamsala Bocoum, candidat indépendant avec 1.376 voix (4,48%).
L’arrêt dit que les deux candidats habilités à se présenter au second tour du scrutin pour l’élection législative partielle de Mopti, le 22 janvier prochain sont Sidy Ahmed Diarra, candidat de l’ADEMA-PASJ et Bamagan Maïga, candidat du parti ASMA-CFP.
Signalons que lors du scrutin du 2 janvier dernier, 31.346 électeurs des 212.222 inscrits, avaient voté, soit un taux de participation de 14, 77%. Auparavant, Mme Manassa Danioko avait porté à la connaissance de l’assistance que les requêtes introduites par les partis ASMA-CFP et ADEMA ont été jugées irrecevables par l’institution.

M. SIDIBÉ

 

Source: essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct