Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le Sommet Afrique-Israël n’aura plus lieu en octobre

Le Sommet Afrique-Israël  n’aura plus lieu en octobre. Il vient d’être renvoyé à une date incertaine. C’est en substance ce que l’on peut retenir d’un communiqué provenant de la cellule chargée de la communication dudit sommet. Ce lundi, l’information a d’abord futé sur les réseaux sociaux avant d’être confirmée par le site officiel conçu pour informer le public sur le Sommet tant attendu. Selon les premières informations, la décision a été prise par le Président de la République togolaise, Faure Gnassingbé en commun accord avec le premier ministre israélien.  Ainsi ce sommet censé tourner autour des notions de technologie et de sécurité ne sera pas effectif de sitôt.

premier ministre israelien Benyamin Netanyahou AIPAC

Selon d’autres sources concordantes, les  relations entre la plupart des pays musulmans d’Afrique et Israël n’ont jamais été au beau fixe depuis la Guerre de Kippour en 1973. Ce qui fait  qu’aujourd’hui, 12 pays africains ne reconnaissent pas Israël et ne seraient pas près de le faire. On apprend également que plusieurs dirigeants de certains pays comme le Gabon, le Mali, la Mauritanie et le Niger ne devraient pas être présents au sommet.  Voici le communiqué officiel publié à cet effet :

Report du Sommet Africa-Israel

Suite à la demande du président togolais Faure Gnassingbé, et d’un commun accord avec le Premier ministre israélien, le Sommet Afrique-Israël, prévu pour se tenir à Lomé du 23 au 27 octobre 2017, a été reporté.

Selon le communiqué publié lundi par le ministère israélien des Affaires étrangères, le chef de l’Etat togolais a indiqué que ce report ‘permettra d’optimiser les préparations et d’assurer la réussite de cet évènement.’

Dans les semaines à venir, Israël va promouvoir des consultations en Afrique ainsi que dans les forums régionaux africains pour garantir le plein succès du Sommet, indique le texte.

Le président togolais a salué la détermination du Premier ministre israélien de renforcer la coopération entre les pays africains et l’Etat hébreu, indique le communiqué officiel qui souligne que le Sommet est destiné à unifier les efforts face à la menace contre la paix et la sécurité qui fragilise la stabilité et retarde le développement du continent.

 

Source: lomeinfos

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct