Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta dénonce l’attentat de Ouagadougou comme “l’épreuve la plus terrible”

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a dénoncé lundi après-midi l’attentat de la nuit dernière à Ouagadougou (Burkina Faso) comme une nouvelle terrible épreuve.

ibrahim boubacar keita rpm ibk SEBENIKORO EPOUSE

Le chef de l’Etat malien s’est rendu à l’ambassade du Burkina Faso au Mali, à Bamako, pour signer le registre de condoléances ouvert à la suite de cette attaque terroriste contre le restaurant “café Istanbul” de Ouagadougou, a précisé un communiqué de la présidence malienne.

“Frères Burkinabés! Nous voici encore une fois dans l’épreuve la plus terrible… Nous partageons cette douleur qui est nôtre, qui est vive, qui est toute d’indignation devant l’invisible et l’intolérable”, a écrit le président malien dans le registre des condoléances.

M. Keïta est le président en exercice du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger et Tchad) qui, avec le soutien des Nations unies et de l’Union européenne (notamment la France), est en train de constituer une force pour lutter contre le terrorisme dans le Sahel.

“Engagés sur un front commun pour faire face, nos peuples entre le G5 Sahel vaincront pour retrouver la vie paisible et toute labeur utile à laquelle ils ont droit”, a-t-il écrit.

Dimanche soir, une attaque a frappé un café-restaurant de Ouagadougou très fréquenté par les expatriés, faisant au moins dix-huit morts et une vingtaine de blessés. F

Source: Agence de presse Xinhua
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct