Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le président IBK a lancé mercredi les travaux de bitumage de la route Banconi-Dialakorodji-Safo-Nossombougou : Long de 56 km pour un coût de 27 milliards Fcfa, la fin des travaux est prévue dans 15 mois

C’est dans la joie et la ferveur que les populations de Banconi, Dialakorodji, Safo, Nossmbougou sont  sorties massivement le mercredi  dernier pour accueillir le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta, venu lancer les travaux de bitumage de cette route qui relie ces différentes zones.  Outre les populations, plusieurs personnalités étaient au rendez-vous. 

infrastructure routiere travaux construction bitumage route voie chantier jeunesse rpm foule campagne

 Au présidium de cette cérémonie, on pouvait noter la présence des présidents de l’Assemblée nationale, du Conseil économique social et culturel, des membres du gouvernement et des élus de la localité.

 infrastructure routiere travaux construction bitumage route voie

Financé sur fonds propre d’un montant de plus de 27 milliards de Fcfa, la construction de ce tronçon de 56 km marque aussi le lancement des cinq projets routiers à réaliser dans les régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso,  Ségou.

infrastructure routiere travaux construction bitumage route voie ibk campagne

Premiers à prendre la parole, le chef de quartier de Dialakorodji Dramane Coulibaly, tout comme le maire de cette commune, Oumar Guindo, ont salué à juste titre la réalisation de ces travaux. « A travers la construction et le bitumage de ce tronçon, le président IBK vent de matérialiser une promesse de campagne qu’il nous avait tenue » a souligné M. Coulibaly qui a offert un bélier et divers cadeaux au président de la République, en guise de reconnaissance.

Pour sa part, le maire de la commune de Dialakorodji a aussi applaudi des deux mains la réalisation et le bitumage de ce tronçon qui facilitera, selon lui, le développement de cette zone  à travers une facilité de la mobilité des habitants, l’écoulement des produits et réduira de surcroit les maladies pulmonaires dans cette zone.

travaux construction bitumage infrastructure routiere

5 projets routiers d’un montant 123 milliards Fcfa seront lancés d’ici au 15 mai 2017

Dans son discours, le ministre de l’Equipement et du désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop, a rappelé que conforment aux instructions du président de la République, IBK, plus qu’une route, ce projet va optimiser les chances d’accès de nos concitoyens aux structures socio-sanitaires et permettra aussi d’améliorer le taux de fréquentation scolaire.

ibk ibrahim boubacar keita travaux construction bitumage route voie chantier lancement

«Ce sont 1 000 emplois directs et indirects qui seront créés. 4 000 arbres seront plantés, 11 points d’eau équipés de pompe à motricité humaine sont prévus» a précisé le chef du département de l’Equipement et  du désenclavement. Elle a révélé qu’après ce lancement, le coup d’envoi de quatre autres projets routiers  sera donné au plus tard le 15 mai 2017.
Il s’agit, entre autres,  du projet Kangaba-Dioulafoundo frontière Guinée le 6 mai 2017, Kayes –Sadiola-Kenièba, le 8 mai 2017, Yanfolila-Kalana, le 13 mai 2017 et Baraouéli-Tamani le 15 mai de la même année.

ibk ibrahim boubacar keita president malien construction bitumage route voie chantier lancement travaux

Le coût total de ces 5 projets  routiers d’une longueur de 280 km  se chiffre à 123 milliards Fcfa entièrement financé sur le budget national.

Dans son adresse, le ministre de l’Equipement et du désenclavement a aussi rappelé la réhabilitation des routes et des ponts dans différents endroits du pays comme Mahou, Tominian-Benena-frontière du Burkina Faso, Niafunké-Tonka-Goundam Diré, Tombouctou d’une longueur de 198 km pour un montant de 24 milliards Fcfa…

S’agissant des chantiers en cours d’exécution, Mme Traoré Seynabou Diop a cité la construction du 2ème pont de Kayes et de ses voies d’accès pour un montant de 57 milliards Fcfa, le bitumage de la route Benena-Mandiakuy pour 5 milliards Fcfa, la route Bamako-Koulikoro pour 58 milliards Fcfa, le pont de Kayo pour 43 milliards Fcfa, le bitumage de la route Léré-Niafunké-Goma-Coura-Léré pour un montant de 54 milliards Fcfa….

L’entretien routier n’est pas en reste à en croire la ministre, sur ce chapitre, ce sont 25 milliards qui sont prévus au titre de l’année 2017 sur 7 200 km, dont 4 900 km de routes revêtues.

La ministre a enfin rappelé que l’ambition de son département, sous l’impulsion du Premier ministre, est et demeure l’amélioration des conditions de vie des populations à travers le développement et la promotion des infrastructures routières.

IBK: «la route c’est le développement»

S’adressant à la presse après avoir lancé les travaux, le président IBK a fondé beaucoup d’espoir sur ce tronçon pour le développement des localités qu’il traverse. «La route, c’est le développement, c’est l’espoir de visibilité et surtout l’accessibilité beaucoup plus facile aux équipements socio- sanitaires, les centres de santé, les écoles, sans que …les gens soient soumis aux affres de la respiration de la poussière, laquelle est triste pour tous les groupes cibles. Nous aurons fait œuvre utile, notre devoir, si cela se réalise dans le temps indiqué» a souligné le président IBK. Avant d’ajouter qu’il a apprécié «la rigueur avec laquelle Mme le ministre de l’Equipement et des Infrastructures a instruit à ses équipes de tenir compte du délai et de la qualité des travaux…»

Les travaux confiés à l’entreprise Cojeb international

Il faut rappeler que bien avant l’intervention du ministre Traoré Seynabou Diop, la coordinatrice des projets prioritaires du ministère de l’Equipement et du désenclavement avait donné des explications techniques sur les travaux. Lesquels ont été confiés à l’entreprise malienne Cojeb international pour un montant de 27 729 986 552 Fcfa TTC. Le choix porté sur cette entreprise témoigne de la confiance sans cesse renouvelée par les plus hautes autorités, mais aussi la consécration d’un savoir-faire d’une entreprise qui se donne pour ambition d’être leader dans la sous-région.

Il sied de préciser que Cojeb International a réalisé d’importants travaux au Mali depuis une dizaine d’années. Il s’agit des travaux de réhabilitation des infrastructures hydrauliques, l’élargissement 2X3 voies des boulevards dans le district de Bamako.  A ceux, s’ajoutent la construction d’ouvrages d’arts, les travaux de reconversion du casier de Tienkonou…

 

Kassoum THERA

Par Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct