Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le MNLA se rallie aux islamistes

Ceux qui, par calcul politique ou géostratégique, tentent de convaincre le gouvernement malien que le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) est différend du Groupe islamiste  Ançar Dine ou des autres groupes terroristes, en ont, désormais, pour leurs frais. 

En effet, la semaine dernière, les leaders du MNLA et du groupe islamiste Ançar Dine, auteur des amputations et des lapidations à mort au nord du Mali, se sont réunis, la semaine dernière, à quelques Kilomètres de Kidal. Objectif : envisager une nouvelle fusion, en vue d’une nouvelle reconquête du nord du Mali. Comme ce fût le cas, en janvier dernier.

Pour venir à bout de l’armée malienne, le MNLA s’est, non seulement, offert les services du Groupe islamiste Ançar Dine ; mais aussi, le soutien militaire et logistique d’Aqmi, du MUJAO et de Boko Haram.

Si les groupes islamistes n’avaient d’autre revendication que l’application stricte de la charia, le MNLA, lui réclame l’indépendance de ce qu’il appelle, naïvement, ‘‘L’Azawad’’.

Mais leur cohabitation, au nord du Mali, n’a pas résisté à l’épreuve du temps. Appelés à la rescousse, par le MNLA, les islamistes décident alors de prendre le contrôle des trois régions du nord. A l’issue de 5 heures de combats, entre le MNLA d’une part, et le MUJAO et ANçar Dine d’autre part, la rébellion touareg a été défaite. Avant d’être chassée du territoire malien.

Repliés à la frontière burkinabo –malienne, ses survivants tentent de reprendre pied au nord. D’où la rencontre la semaine dernière, entre les leaders du MNLA et son ex –allié islamiste : Ançar Dine crée en octobre 2011, avec la complicité d’un certain Nicolas Sarkozy, le MNLA n’est pas différent de ses alliés islamistes.

Sur le terrain, ils font cause commune. Le ‘‘massacre d’Aguelhoc’’, c’est l’œuvre du MNLA, d’Ançar Dine, d’Aqmi et du MUJAO.

Les prises d’otages occidentaux, ce sont eux. Et la rencontre de la semaine dernière, tenue à quelques Kilomètres de Kidal, en est la preuve supplémentaire de cette évidence : Le MNLA, Ançar Dine, Aqmi et MUJAO, c’est blanc bonnet, bonnet blanc !

 

Oumar Babi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct