Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le dialogue intra-afghan à Doha se conclut sur un communiqué conjoint

La rencontre entre des représentants talibans et une délégation afghane de 60 personnes – sans représentant du gouvernement afghan, exclu des discussions – à Doha au Qatar s’est achevée après que les deux parties se soient mises d’accord sur une déclaration censée préparer le terrain à des négociations de paix intra-afghane.

Avec notre correspondante régionale, Sonia Ghezali,

La feuille de route sur laquelle les représentants talibans et la délégation afghane se sont mis d’accord comporte deux principaux points : « Réduire la violence et démarrer un processus de paix sans l’ingérence des pays voisins ». Autour de la table, les membres de la société civile et de partis politiques afghans se sont tous déclarés satisfaits de cette rencontre.

Les femmes y participants se sont étonnées de voir les représentants talibans désireux d’échanger avec elles. La déclaration conjointe comporte une clause qui stipule que les droits des femmes seront respectés en accord avec les valeurs islamiques. Mais elle ne donne que peu de détails sur ce que cela signifie concrètement.

Pas de cessez-le-feu

Une voix dissonante s’est toutefois fait entendre parmi les participants, celle de Shahgul Rezae. « Nous avons besoin de plus de temps pour évaluer si les talibans ont vraiment changé », dit cette militante de la société civile. L’attaque que les talibans ont menée et revendiquée à Ghazni le 7 juillet « montre qu’ils n’ont pas évolué dans le domaine de la protection des civils », dit-elle. 14 personnes y ont été tuées et plus de 180 blessées, dont des dizaines d’enfants.

Les autorités afghanes saluent la rencontre, qualifiée de « progrès certain » par la présidence. Suheil Shahin, porte-parole des talibans à Doha, a quant à lui rappelé la position des insurgés : toute discussion sur un processus de paix intra-afghan, ne pourra avoir lieu qu’après l’annonce du retrait des troupes étrangères. De même pour un cessez-le-feu.

RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct