Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le Burkina conteste en justice la décision de la FIFA de faire rejouer Afrique du Sud-Sénégal

La fédération burkinabè de football (FBF) a fait appel, auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), de la décision de la FIFA de rejouer le match Afrique du Sud-Sénégal qui s’est déroulé le 12 novembre 2016 pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

federation interationale football fifa

C’est dans un communiqué que l’instance nationale du football burkinabè a fait savoir sa décision de faire appel de la décision du bureau des qualifications de la coupe du monde Russie 2018. La FBF s’est donc retournée vers le TAS.

Le communiqué indique que la FBF “marque son opposition à une décision entachée d’abus de pouvoir et sans aucun rapport avec les textes de l’instance internationale du football.”

La FBF souligne aussi, que “malgré la vague d’indignations et les nombreuses interpellations enregistrées à travers le monde contre une décision jugée illégale et sans précédent dans toute l’histoire du football, la FIFA a préféré́ fouler au pied, ses propres principes”, de quoi traduire le désarroi de la FBF et celui du peuple burkinabè.

Pour rappel, le Bureau de Qualification de la Coupe du monde de la FIFA a décidé de faire rejouer le match, suite à la confirmation du TAS d’appliquer l’interdiction d’officier à vie de l’arbitre Joseph Lamptey, pour manipulation de match.

Ce dernier avait sifflé un penalty inexistant lors de la rencontre entre l’Afrique du Sud et le Sénégal le 12 novembre 2016 dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018.

L’Afrique du Sud avait, dans un premier temps, décidé d’attaquer la décision de reprise du match avant de se dédire pour enfin décider d’accepter de rejouer la rencontre.

Presque hors course à la qualification Russie 2018, dernière du groupe D avec seulement maintenant 1 seul point en attendant la reprise du match, l’Afrique du Sud risque très peu dans cette rencontre et ce groupe. L’enjeu majeur est pour le Burkina et le Cap vert qui partagent la tête du groupe avec 6 points chacun, suivi du Sénégal, 5 points.

Les Lions de la Teranga ont donc une occasion d’arracher la tête du groupe aux Etalons et aux Requins bleus et se qualifier pour Russie 2018.

Seul le premier de chaque groupe est qualifié pour le mondial.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct