Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

La Juve attendait Ronaldo mais s’en est remise à Matuidi pour battre Parme

Alors que Cristiano Ronaldo est encore resté muet, l’international français a marqué le but victorieux de la Juve sur le terrain de Parme (2-1).

Parme n’est plus l’ogre qui faisait peur à toute l’Europe dans les années 90, mais ce samedi l’équipe d’Emilie-Romagne a donné beaucoup de fil à retordre à son prestigieux adversaire du jour, la Juventus de Turin. Emmenés par un Gervinho des grands jours, et auteur de son premier but en Serie A depuis trois ans et demi, les Parmesans ont longtemps cru pouvoir tenir en échec les ‘Bianconeri’ mais ils ont fini par s’incliner. Pour cela, ils pourront maudire un certain Blaise Matuidi.

Le milieu champion du monde n’est pas vraiment attendu pour conclure les actions de son équipe, et pallier à l’inefficacité de ses attaquants. Mais, c’est bien dans ce registre-là qu’il s’est distingué lors de cette rencontre. À l’heure du jeu, c’est de lui qu’est venue la lumière avec une frappe en force du gauche qui a fait mouche. Après un une-deux avec Mario Mandzukic, il a trompé le gardien adverse alors que l’angle était pratiquement fermé. Une réalisation splendide et dont il peut se féliciter.

Passeur sur le but de Matuidi, Mandzukic s’était déjà montré une première fois décisif dans cette partie. Le Croate avait fait la différence en deux temps dans la surface, après un joli centre de Matuidi et une sortie manqué de portier adverse. Cette entame à l’envers n’a cependant pas découragé les locaux. Nullement intimidés, ils ont commencé à multiplier les assauts. Cela a produit le but de Gervinho (33ème) et ça aurait pu générer d’autres réalisations puisque l’Ivoirien a aussi manqué de marquer à la 9ème. Puis il y a eu une frappe sur la transversale de Leo Stulac (14ème) ainsi qu’une opportunité de Luca Rigoni (4èmee) qui a contraint Wojciech Szczesny à une jolie parade.

Ronaldo ne trouve toujours pas la faille

Les Parmesans pourront se ressasser ses nombreux essais convertis. Et c’est aussi le cas de Cristiano Ronaldo. Connaissant son souci de perfection et son ambition, le Portugais n’a pas dû se satisfaire de cette courte victoire et à laquelle il n’a pas pu directement participer. Le triple Ballon d’Or n’a pas eu vraiment de bons ballons exploitables devant, hormis sur les phases aériennes. Il a placé deux têtes, mais elles sont passées à côté (24ème et 26ème). Au bout de 3 journées, il ne compte toujours aucune réalisation dans le championnat italien.

Même avec un Ronaldo à la traine, la Juventus réalise un début de championnat impeccable, avec neuf points pris sur neuf possible. Qu’en sera-t-il lorsque son joueur vedette retrouvera sa superbe et qu’elle maitrisera mieux ses matches collectifs ? Une question que ses rivaux doivent déjà se poser, surtout que seul Naples arrive à suivre le rythme imposé.

 

 

Besoccer

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct