Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

La France et l’Algérie unies contre le terrorisme

Jean-Yves Le Drian, ministre français des affaires étrangères, était à Alger en ce début de semaine pour s’entretenir avec son homologue, Abdelkader Messhael. L’objectif de ces rendez-vous était de faire le point sur les sujets de coopération entre l’Algérie et la France, de rechercher une solution politique à la crise en Libye pour arrêter le terrorisme mais aussi de préparer la prochaine visite d’Emmanuel Macron au pays d’Abdelaziz Bouteflika.
abdelaziz bouteflika president algerien

Les ministres des Affaires étrangères de l’Algérie, Abdelkader Messahel qui vient d’être promu à ce poste, et Jean-Yves Le Drian, ancien ministre français de la Défense et désormais ministre de l’Europe et de affaires étrangères, ont demandé mardi 13 juin aux factions armées rivales de la Libye de chercher une solution politique pour freiner la propagation des groupes militants et des débordements à travers les frontières.

la France craint que les militants de l’État islamique qui ont été chassés de la ville côtière de Syrte l’année dernière, et d’autres jihadistes, essaient d’exploiter le vide du pouvoir en Libye pour se regrouper après avoir perdu du terrain en Syrie et en Irak.

La semaine dernière, Le Drian s’était entretenu avec l’Egypte pour discuter de la question libyenne. L’Algérie, la Tunisie et l’Égypte ont exprimé la semaine dernière leur soutien au dialogue en Libye et ont rejeté l’interférence étrangère ou toute option militaire.

Les entretiens entre Le Drian et Messahel ont également porté sur la situation au Sahel, deux ans après que l’Algérie a aidé à une médiation amenant un accord de paix au Mali entre le gouvernement et les rebelles touaregs. “Nous avons longuement échangé sur la situation au Sahel, avec la volonté commune (…) d’aboutir à la mise en oeuvre des accords d’Alger auxquels nous tenons. C’est le seul moyen de lutter contre le terrorisme.” précisé Le Drian.

Les discussions avaient aussi pour objectif de préparer la visite du président Emmanuel Macron en Algérie “où il souhaite se rendre le plus rapidement possible” a précisé le Ministre français, avec comme objectif que ce soit d’ici la fin de l’année.

 

Source: afrik

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct