Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

La BBC, un handicap pour le Real Madrid ?

Mardi soir, le Real Madrid sera à Naples pour disputer un huitième de finale retour de Ligue des champions. Zinedine Zidane pourra s’appuyer sur la BBC, puisque Bale, Ronaldo et Benzema sont de nouveaux aptes ensemble. Le trio sera donc inévitablement titulaire, ce qui pourrait rendre les Merengues vulnérables…

cristiano ronaldo joueur football real madrid espagne karim benzema

De l’autre côté des Pyrénées et à travers toute l’Europe, le débat opposant le Real Madrid au FC Barcelone est inévitable, au même titre que la rivalité entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, ou celle qui oppose la BBC à la MSN. Si le trio du club catalan ne souffre lui d’aucune contestation du côté du Camp Nou, ce n’est plus vraiment le cas dans l’entourage de la Maison Blanche.

Au gré du temps qui passe, la presse madrilène s’interroge même désormais sur cette obsession de Zinedine Zidane à son sujet. “La titularisation de la BBC n’est pas négociable, ce sont les meilleurs“, avait ainsi expliqué l’ancien internationale tricolore en conférence de presse. Peut-être le champion du monde 1998 ne le pense-t-il pas, mais dans ce club historique, il est des egos à flatter et des décisions “politiques” auxquelles personne ne peut se soustraire. Toujours est-il que ces trois talents offensifs ne permettent pas forcément aux Merengues de bien jouer.

Un Real trop prévisible et plus facile à contrer ?

Samedi, à Eibar en championnat, sans CR7, ménagé, ni le Gallois, les partenaires de Toni Kroos ont largement été à la hauteur de l’événement, l’emportant (1-4) au Pays Basque avec un doublé et une passe décisive à mettre au crédit de KB9. Marco Asensio, James Rodriguez, Lucas Vazquez ou Isco ont su se mettre en valeur, comme Alvaro Morata est parvenu le faire en d’autres circonstances dans un passé récent. Sans la BBC, le Real Madrid est nettement moins prévisible et plus à même de faire bloc et de défendre. Or les trois cadors sont de retour pour le huitième de finale retour de Ligue des champions programmé mardi soir à Naples.

A coup sûr, les compères seront donc alignés d’entrée par l’ancien numéro 5 au San Paolo, et la presse espagnole s’interroge sur le bon sens de cette décision. Entre des joueurs peut-être moins talentueux individuellement mais plus collectifs et imprévisibles, et des footballeurs plus habiles et efficaces mais au style de jeu stéréotypé et moins concernés par le replacement défensif, quelle serait la meilleure option ? Le débat est animé de l’autre côté des Pyrénées, et ce alors que la BBC restera et restera intouchable.

publié: le 06 mars 2017 par sports

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct