Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

La 15ème E journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail et la 12eme journée africaine de prévention des risques professionnels célébrées le 27 avril par L’INPS : Plus de 500 lésions professionnelles enregistrées en 2016 dans le secteur privé au Mali

La Journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail et la Journée africaine de prévention des risques professionnels, célébrées le 27 avril dernier, ont permis de faire le bilan sur l’état des risques professionnels. Ainsi, plus de 500 lésions professionnelles ont été enregistrées en 2016 dans le secteur privé au Mali. 

siege Institut national prévoyance sociale inps

 L’institut national de prévoyance sociale (Inps) vient de respecter la tradition avec la célébration de la 15ème Journée mondiale sur la sécurité et la santé et la 12ème Journée africaine de prévention des risques professionnels. Placé sous la présidence du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, cet événement s’est déroulé le 27 avril dernier, à l’hôtel Radisson Blu en présence de plusieurs invités dont le secrétaire général de l’Untm, Yacouba Katilé, le président du Conseil national du patronat du Mali, Mamadou Sinsy Coulibaly, le directeur général de l’Inps, Bréhima Noumoussa Diallo. Le ministre Hammadoun Konaté était représenté par le conseiller technique Amadou Diallo.

Si le thème de la Journée africaine de la prévention des risques professionnels portait sur : «Evaluation des risques professionnels, gage d’une modernisation des outils de gestion de la santé et sécurité au travail» celui de la Journée mondiale sur la sécurité et la santé au travail était axé sur : «Optimiser la collecte et l’utilisation des données sur la sécurité et la santé au travail». «Ces thèmes traduisent l’expression de la détermination des institutions nationales et internationales chargées de la promotion d’un travail décent à contribuer inlassablement à la recherche de solutions globales et efficientes aux problèmes de protection des travailleurs, notamment ceux liés aux risques professionnels» dira le représentant du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire. Avant de déclarer : «Depuis plusieurs années déjà, la Communauté nationale et internationale s’active autour de l’identification et la mise en œuvre des mécanismes susceptibles de favoriser une meilleure maîtrise des accidents et maladies liés au travail et corrélativement, des coûts induits par ceux-ci».

En tout cas, les accidents du travail et les maladies professionnelles affectent de nos jours gravement la population active et impactent négativement l’économie. Selon les statistiques de l’Organisation internationale du Travail, plus de 5 000 personnes par jour meurent dans le cadre de leur travail, à la suite d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle. «Le coût économique, financier et humain de ces accidents du travail et maladies professionnelles est excessif. Cette situation est certainement plus alarmante dans les pays africains où la probabilité d’être victime d’un risque professionnel serait de 5 fois plus élevée qu’en Europe» dira Amadou Diallo.

Au Mali, pour le seul secteur privé et pour la seule année de 2016, plus de 500 lésions professionnelles ont été enregistrées. Ce qui a engendré des coûts très élevés en réparation. «Il est certain que la même tendance est observée au niveau du secteur public et plus accentuée dans le secteur de l’économie informelle. Ces statistiques sur l’état des risques professionnels dans le monde sont suffisamment éloquentes pour nous appeler à la réflexion et surtout à l’action» a-t-il conclu.  

A.B.HAÏDARA

Par Aujourd’hui-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct