Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Kim Jong-un tire un missile, Donald Trump lui demande s’il “n’a rien de mieux à faire de sa vie?”

La diplomatie selon Trump (régulièrement épinglé pour le temps qu’il passe sur Twitter ou ses terrains de golf).

Donald Trump president usa amerique etat unis

INTERNATIONAL – La Corée du Nord a tiré un nouveau missile balistique ce lundi 3 juillet dans la nuit, provoquant une vive réaction du président américain Donald Trump qui a demandé sur Twitter à Pékin de “mettre fin à cette absurdité une bonne fois pour toutes”.

Ce nouveau tir est intervenu la veille de la fête de l’indépendance américaine, quelques jours après un premier sommet entre les présidents américain et sud-coréen consacré à la menace nord-coréenne.

Il s’inscrit dans une longue série d’essais de missiles en violation de nombreuses résolutions internationales qui, assorties de sanctions, interdisent à Pyongyang de développer ses programmes balistique et nucléaire.

Après ce nouveau tir, l’agence de presse du régime nord-coréen a indiqué que les autorités allaient faire “une annonce importante”, à 15h heure locale (8h30 à Paris).

“Missile balistique non identifié

Ce “missile balistique non identifié” a été lancé depuis un site proche de Banghyon, dans la province de Phyongan Nord, frontalière de la Chine, a indiqué l’état-major interarmes sud-coréen dans un communiqué.

L’armée américaine a affirmé qu’il s’agissait d’un projectile de portée intermédiaire et qu’il avait volé pendant 37 minutes, soit une durée inhabituellement longue. Il a selon l’armée sud-coréenne parcouru “plus de 930 kilomètres”.

Le missile est tombé dans la zone économique exclusive nippone, soit à moins de 200 milles nautiques des côtes du Japon. Il a également atteint une altitude estimée à plus de 2500 kilomètres, selon les autorités nippones.

David Wright, scientifique membre de l’association Union of concerned scientists, a estimé que les données disponibles pointaient vers une nette augmentation de la portée des missiles nord-coréens. Le missile tiré mardi matin a potentiellement effectué une trajectoire “très incurvée” et atteint une altitude de plus de 2800 km, a-t-il dit.

“Si les informations sont correctes, ce même missile pourrait atteindre une portée maximale d’environ 6700 km sur une trajectoire standard”, a-t-il écrit sur le blog de cette association. “Cette portée n’est pas suffisante pour atteindre les 48 Etats ou les plus grandes îles de Hawaï, mais elle serait suffisante pour atteindre tout l’Alaska.”

Shea Cotton, du centre James Martin pour les études sur la non-prolifération, basé aux Etats-Unis, a de son côté estimé que ce nouveau lancement était destiné à marquer la fête nationale américaine.”C’est déjà le 4 juillet en Corée du Nord”, a-t-il dit sur Twitter. “Je soupçonne qu’ils tirent aujourd’hui un feu d’artifice à cause de ça.”

“La Corée du Nord vient juste de lancer un autre missile. Ce type n’a-t-il rien de mieux à faire de sa vie?”, a interrogé le président américain souvent critiqué pour le temps qu’il passe sur Twitter ou ses weekends sur ses terrains de golf (où il s’est rendu ce lundi une 35e fois depuis son investiture).

“Difficile de croire que la Corée du Sud et le Japon toléreront cela très longtemps. Peut-être que la Chine va faire un geste fort au sujet de la Corée du Nord et mettre fin à cette absurdité une bonne fois pour toutes!”, a-t-il ajouté.

“Ce tir montre clairement que la menace a augmenté”, a déclaré de son côté aux journalistes le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon se réuniront cette semaine en marge du G20, a-t-il ajouté: “J’encourage aussi le président (chinois) Xi Jinping et le président (russe Vladimir) Poutine à prendre davantage de mesures constructives”, a-t-il poursuivi.

La Corée du Nord a déjà effectué plusieurs tirs de missile depuis l’élection de Moon Jae-In en mai, alors même que le nouveau président sud-coréen a répété à plusieurs reprises son intention de reprendre le dialogue avec son voisin du nord. En réponse à ce nouveau tir, le président sud-coréen a convoqué son Conseil de sécurité nationale.

Par huffingtonpost.fr / 04/07/2017 06:04

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct