Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Kidal : Le gouverneur et les cadres de la région à Bamako se concertent pour une sortie de la crise

L’exercice doit permettre de dégager des voies et moyens susceptibles pour favoriser le retour de la paix et de la cohésion entre les communautés dans l’Adrar des Ifoghas

touareg rebelle combattant cma mnla hcua bandit armé ville nord mali kidal gao cantonnementPrise de conscience générale chez les ressortissants de la région de Kidal à Bamako pour le retour à la normale dans la région après plusieurs années d’absence des services sociaux de base et son « exclusion » de tout programme de développement. Le Collectif des ressortissants de la Région de Kidal à Bamako  a organisé une journée d’échanges le samedi dernier au palais de la culture, Amadou Hampâté Bâ.  C’était avec le nouveau gouverneur de la région M. Sidi Mohamed Ichrach. La rencontre a regroupé les différentes personnalités de la Région, dont le président du Collectif de la coordination des ressortissants de Kidal, Akory Ag Iknane, la députée élue à  Tessalit, Mme Aïcha Belco Maïga avec une présence massive des ressortissants de la Région.

L’objectif recherché est de dégager des voies et moyens susceptibles pour favoriser le retour de la paix et de la cohésion entre les communautés dans l’Adrar des Ifoghas. L’initiative a été saluée par l’ensemble des ressortissants qui  ont pu parler de la situation de leur région totalement « délabrée » selon les termes même du gouverneur.

Après une journée riche dont les travaux étaient dirigés par le président du CRRK, Dr Akory Ag Iknane, une feuille de route a été élaborée par les participants, afin de remettre Kidal dans le concert des régions. Les échanges ont permis aux ressortissants de faire de pertinentes recommandations. Il s’agit, entre autres, de mettre en place une commission régionale de réconciliation ; d’intensifier les rencontres entre les cadres de Bamako pour servir de modèle pour asseoir la paix et la cohésion dans la région ; multiplier les rencontres intercommunautaires à Kidal. Aussi, les cadres de la région ont préconisé d’organiser des rencontres entre les groupes armés, d’investir les réseaux sociaux pour prêcher les paix et la cohésion sociale, de rendre fonctionnel le MOC, afin d’organiser le désarmement et la lutte contre la drogue. L’accent a été mis aussi sur le renforcement de la collaboration entre les autorités intérimaires et administratives de la région pour ramener la paix, l’organisation d’une rencontre entre tous les parties prenantes, notamment, les groupes armés, les leaders communautaires, les leaders de jeunes, de femmes, de la région autour de la paix.

Pour gagner le pari, le Collectif a invité l’Etat et ses partenaires à initier des actions concrètes de développement comme soubassement pour asseoir la paix. Enfin, il a été convenu de la création d’une commission technique, multi-acteurs auprès du gouverneur pour assurer la mise en œuvre et le suivi des recommandations formulées lors de cette rencontre.

Daniel KOURIBA     

Source: 22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct