Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Kick boxing : Le retour fracassant de Mohamed Diaby

Après l’échec de sa tentative de défendre les couleurs du Mali aux Jeux Olympiques, «Londres 2012» (Royaume Uni du 27 juillet au 12 août), Mohamed Diaby vient de réussir un retour fracassant dans le King Boxing. Il vient en effet de brillamment remporter l’édition 2012 du TK2 World MAX qui s’est déroulé le 6 octobre 2012 au Silo de Marseille (France).

 

Mohamed Diaby

Le jeune-franco malien a remporté son premier combat par KO face au Hollandais Antonio Gomes. En finale, Mohamed a vaincu aux poings Jeremy Ragazzacci surnommé le «Marseillais».

«L’homme du jour c’est incontestablement le Franco-Malien Mohammed Diaby, multiple champion de France de sport de contact, qui repart du Silo de Marseille avec deux victoires consécutives qui font de lui le vainqueur du tournoi à 4 de Kick-Boxing. Grâce à sa victoire très rapide face à l’Espagnol Antonio Gomez en demi-finale, Mohammed est arrivé en finale avec une meilleure forme physique face à son adversaire Jérémy Ragazzacci qui lui a dû attendre la décision pour passer en finale», souligne un confrère français spécialisé dans le Kick Boxing.

Diaby s’est montré intraitable avec ses «lows kick», cette anglaise chirurgicale, et ses genoux. Même si Jérémy a été dangereux en poing et en jambe mais face à Mohamed, motivé comme jamais, ça n’a pas suffit. Il a sorti des gestes de grandes classes même s’il pense le contraire. «Dans une ambiance formidable empreinte de respect, Mohamed a démontré toute l’élégance de son style avec des poings percutants à souhait et un sens de la remise assez rare», commente un autre confrère.

Le parisien est ainsi déclaré vainqueur d’une finale rythmée à souhait, d’un tournoi référence qui le propulse plus que jamais sur le devant de la scène. Et certains experts de cette discipline n’ont pas caché que «la France a besoin de champions de la trempe de Mohamed DIABY qui jouit d’une belle notoriété». Perfectionniste dans l’âme, l’homme salue le courage de son adversaire mais reste déçu de sa prestation malgré la victoire.

Pour l’anecdote, c’était le grand retour de Mohamed en pieds-poings et quoi de mieux qu’une victoire au TK2 pour montrer qu’il est bel et bien là ! Et cela au grand bonheur de sa très dévouée sœur, Madioula Diaby Aïdara, et de son principal mécène, M. Dawala, PDG de WATI. B. Le grand champion en herbe a naturellement dédié son trophée au retour de la paix au Mali.

Moussa Bolly

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct