Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Kénièba : HUIT MORTS DANS UN ACCIDENT A KESSOU

Un grave accident de la circulation est survenu jeudi dernier sur la route internationale Bamako-Dakar. Le drame est survenu à Késsou, un hameau de la commune rurale de Guéné-Goré.

accident circulation voix route diarra transport car bus voiture

Le bilan est lourd : 8 morts dont 5 hommes et 3 femmes. Seize personnes ont été blessées, dont 8 très gravement. Ceux-ci ont été évacués sur Bamako.
Le jeudi 31 août 2017, à 7 heures du matin à Késsou, un hameau de Guéné-Goré situé à trois km du carrefour du village mère, un car de la compagnie Diarra Transport, en provenance de Bamako et allant à Kénièba et un camion remorque venant de Dakar pour Bamako sont rentrés en collision frontale.
Informé, le lieutenant Soumaïla Coulibaly, commandant de la brigade territoriale de gendarmerie de Kénièba a immédiatement dépêché sur les lieux ses éléments. Ceux-ci étaient dirigés par son adjoint. Ils ont été rejoints par les agents de la Protection civile de Kita dont dépend jusqu’ici le Cercle de Kénièba en ce qui concerne la Protection civile.
Au même moment, une cellule de crise a été mise en place par le préfet, Alhousseiny Mahamane, au centre de santé de référence de Kénièba. Cette cellule est composée de l’honorable Boubacar Sissoko, député élu à Kénièba, Moussa Camara, maire de la commune rurale de Kénièba, Mme Bakhaga Fatimata Kamara, présidente du Conseil de Cercle de Kénièba, l’adjoint au médecin-chef du centre de santé de référence, docteur Balla Traoré et le président du syndicat des transporteurs.

Pour l’évacuation des morts et des blessés sur le centre de santé de référence, le maire de la commune rurale de Kénièba, Moussa Camara a mobilisé trois ambulances avec prise en charge totale.
Encore une fois, les causes de cet accident sont imputables à l’imprudence et à l’inobservance des règles élémentaires de la circulation, notamment la limitation de vitesse.
La cérémonie commune d’inhumation des victimes a eu lieu (avec l’accord des parents des victimes), le même jour à Kénièba. Le maire a fait observé un deuil de deux jours.

Moussa Fassega Sissoko
AMAP-Kénièba

 

Source: essor

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct