Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Kalabancoro : Le nouveau maire se nomme Tiecoura Diarra

Le nouveau maire de la commune rurale de Kalabancoro s’appelle Tiecoura ko Diarra du RPM. Il remplace Issa Bocar Ballo du Cnid Fyt. Ainsi a décidé la Section administrative de la Cour suprême à l’issue de son audience publique du jeudi 16 mars sur le contentieux électoral.

rassemblement mali rpm

 La nouvelle de la victoire du RPM à la Cour Suprême jeudi 16 mars qui le positionne en tête des partis en lice aux élections municipales n’a surpris les populations de Kalabancoro en tout cas dans leur majorité. Les résultats proclamés par le prefet de Kati n’ jamais reflété la réalité des urnes. Les partis politiques, les chefs de villages, les femmes aux lendemains des résultats du prefet, Sadio Keita ont contesté et demandé que leur victoire volée par le Cnid leur soit restitué. Si la Cour Suprême proclame de nouveaux résultats, ce n’est que justice faite car selon le juge du tribunal administratif de Bamako, le prefet« volontairement  a commis des erreurs de calcul dans l’attribution des voix et des sièges entre les listes en compétition sans aucune structure n’en donne la moindre explication ».

La Section administrative de la Cour Suprême dans son arrêt numéro 087 du 16 mars 2017 a annulé les jugements 18 et 19 du tribunal administratif. Et a statué à nouveau et procédé à l’annulation des opérations électorales des bureaux numéro 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8 du centre de Gouana et numéro 1, 2, 3 et 4 du centre de Sabalibougou-Est.

Tirant les enseignements des annulations opérées, la Cour a proclamé les résultats des élections du 20 novembre 2016 dans la commune rurale de Kalabancoro. Ces résultats donnent à la liste RPM 6 sièges, le PRVM-Fasoko 6 sièges, la liste Cnid FYT 5 sièges, l’URD 5, la liste REED 4 sièges, l’indépendant Yere Faso Kanu 4 sièges et la liste Siguidaw Yeelen 3 sièges.

Plusieurs enseignements sont a tirés des résultats proclamés par la Cour Suprême. Issa Ballo maire sortant qui a avait retrouvé son fauteuil avec la bénédiction du prefet de Kati perd son poste d’édile communal. Le Cnid est décapité de trois conseillers et se retrouve avec 5 sièges. La liste Siguidaw Yelen qui n’avait obtenu aucun conseiller obtient trois sièges.  Le RPM qui avait eu 7 sièges se retrouve de 6 conseillers. Avec ce score, le parti du Tisserand se place premier devant le PRVM Fasoko avec également six conseillers avec moins de suffrages obtenus que le RPM. PRVM-Fasoko dirigé à Kalabancoro par Hamala Sidibé fait ainsi une percée étonnante pour sa première participation à une élection municipale à Kalabancoro.  L’autre enseignement est que l’Adéma qui a toujours siégé au sein du conseil communal ne le sera pas pour cette mandature.

La grande inconnue est qui et qui composeront le nouveau bureau communal surtout quand on sait que certains conseillers avaient refusé les consignes de vote de leur parti et acceptés les propositions faites par Issa Ballo. Ces conseillers retourneront ils la veste pour le camp du nouveau maire ? Wait and see.

A.S.

 

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct