Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

KABAKO : « Mon Père voulait vérifier ma virginité, Mais le pire s’en est suivit »

prostituee fille femme joie hotesse confidence grosse fesse chambre passe hotel sommeil couche sieste repos

« Je m’appelle ” Diane ” Je suis née le 17 juillet 1997 à Missirah. Je suis fille de …

« Je m’appelle ” Diane ” Je suis née le 17 juillet 1997 à Missirah. Je suis fille de Mouhamadou Diarrisso et de Fatou Diaby, élève en classe de Cm1, demeurant chez ma grand-¬mère. Je suis enceinte des œuvres de mon propre père. Un jour, j’ai senti que mon père me caressa !t le s*xe, sous prétexte qu’il vérifiait ma v !rginité.

Un autre jour, il y avait coupure d’électricité. Je ne dormais pas. J’ai senti quelqu’un s’asseoir sur mon dos. Surprise, j’ai demandé qui c’était. Il ne répond pas, mais je savais que c’était mon père, parce que la porte de la chambre était fermée à clef. Il a menacé de me tuer si jamais je criais ou le dénonçais. Il a eu des rapp0rts s’-xuels avec moi trois fois de suite. La quatrième fois, il a échoué. Je jure que je n’ai jamais eu de rapp0rt s-xuel avec un garçon. Je ne sors même pas de chez moi. Il attendait que ma mère s’endorme pour abuzer de moi. J’ai finalement contracté une gro5sesse et ma mère a porté plainte. Il a ainsi été arrêté (jugé et condamné à 10 ans ferme : Ndlr ».
L’inceste
Le mot « inceste » vient du latin « incestus » (c’est-à-dire impur). Etymologiquement, l’inceste désigne une relation s*xuelle entre des membres d’une même famille. C’est-à-dire entre un frère et sa sœur. Entre un père et sa fille. Entre une mère et son fils… Par extension, la loi considère comme incestueux toute relation s*xuelle entre une personne qui a une autorité parentale ou une ascendance sur un enfant. Pour montrer que cette pratique est extrêmement grave, le législateur, même s’il n’utilise pas le mot « inceste » dans le code pénal, punit l’auteur de cette infraction du maximum de la peine prévu pour les affaires de mœurs (c’est-à-dire 10 ans ferme). Aussi, on n’a même pas besoin de pénétration pour que l’infraction soit consommée.
En effet, l’article 320 bis du code pénal dispose que « tout geste, attouchement, caresse, manipulation pornographique, utilisation d’images ou de sons par un procédé technique quelconque à des fins s*xuelles sur un enfant de moins de seize ans de l’un ou l’autre s*xe constitue l’acte pédophile puni d’un emprisonnement de cinq à dix ans ». Le deuxième alinéa de cet article qui prévoit l’inceste note que « si le délit a été commis par un ascendant ou une personne ayant autorité sur le mineur, le maximum de la peine (10 ans) sera toujours prononcé. La tentative est punie comme délit consommé »
Source : SENEPEOPLE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct