Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Journée mondiale du tourisme à Djenné: la renaissance du secteur en marche

La journée mondiale du tourisme a été célébrée dans notre pays, les 29 et 30 septembre, à Djenné dans la région de Mopti. La cérémonie de lancement était présidée par madame la première dame, KEITA Aminata MAIGA. Elle a enregistré la présence du ministre de l’Artisanat et du tourisme, Nina Walett INTALLOU, de plusieurs membres du gouvernement ; de la directrice de la Commission Afrique de l’Organisation mondiale du tourisme ; des ambassadeurs accrédités dans notre pays…

femme fille peulh ville djenne nord mali journee mondiale tourisme

Aussi, l’on a noté la présence de la directrice de l’Agence de promotion du tourisme au Mali (APTM), Mme Fatoumata OUATTARA ; du gouverneur de Mopti, du préfet de Djenné, des maires des communes du cercle de Djenné et les acteurs du tourisme dans toutes leurs composantes.
Cette année, la journée mondiale du tourisme a été célébrée sous le thème : « Tourisme durable, un instrument au service du développement ». Selon les organisateurs, le choix de ce thème est pertinent en ce sens que le développement durable renferme plusieurs dimensions. Il s’agit entre autres de la dimension économique en assurant une croissance partagée ; la dimension sociale en créant des emplois décents pour les communautés ; la dimension environnementale en préservant et en valorisant l’environnement ; la dimension culturelle en célébrant et en préservant la diversité et l’identité et enfin la dimension paix, condition indispensable au développement et au progrès.
Dans son mot de bienvenue aux hôtes dans la cité religieuse de Djenné, le maire Lassine YARO, a déclaré que les activités économiques de leur localité sont l’agriculture, l’élevage, la pèche, le tourisme, l’artisanat et le commerce. Selon lui, Djenné a joué un rôle majeur dans le développement du commerce transsaharien.
Le maire de Djenné a affirmé que la présence personnelle de la première dame à la célébration de la journée mondiale du tourisme traduit son attachement à la relance du tourisme. Il a par ailleurs fait savoir que Djenné dispose d’un important patrimoine culturel comprenant des biens matériels et immatériels.
Pour sa part, madame le ministre de l’Artisanat et du tourisme, Nina Walett INTALLOU, a rendu hommage aux populations, aux opérateurs et à tous les acteurs du tourisme qui ont lourdement subis les conséquences de la crise tout en saluant leur détermination en faisant preuve d’une forte résilience. Selon madame le ministre, la constante mobilisation des acteurs du tourisme à accompagner son département n’a jamais fait défaut.
Elle a informé que l’objectif principal de la célébration de la journée mondiale du tourisme est de sensibiliser et de montrer à la communauté internationale et nationale l’importance du tourisme dans toutes ses dimensions sociales, culturelles, politiques et économiques. La ministre chargée de l’Artisanat et du tourisme a insisté à dire que le tourisme bien maitrisé contribue à l’élimination de la pauvreté, à la préservation de l’environnement et à l’amélioration de la qualité de vie des populations. Aussi, dit-elle, il constitue un facteur de rapprochement des peuples, un moyen de dialogue entre les cultures et un facteur de renforcement de la paix dans le monde.
La marraine de la journée mondiale du tourisme au Mali, la Première Dame, KEITA Aminata MAIGA, a remercié les autorités régionales et les populations de Djenné et des localités riveraines pour l’accueil chaleureux réservé à sa délégation.
Elle a particulièrement salué la présence des ambassadeurs qui ont fait le déplacement à Djenné. Pour KEITA Aminata MAIGA, cette participation des diplomates constitue non seulement des témoignages éloquents des relations de coopérations exemplaires et surtout de la solidarité à soutenir le secteur du tourisme à cette période pendant laquelle notre pays est stigmatisé pour raison de crise sécuritaire.
« La mystérique et historique ville de Djenné, inscrite patrimoine mondiale de l’humanité par l’UNESCO, a eu le privilège d’abrité la célébration de la journée mondiale du tourisme. Célébré la journée mondiale du tourisme à Djenné se justifie amplement, car la ville a une architecture spécifique, regorge de nombreuses merveilles qui constituent des pans importants de notre culture et de notre histoire », a affirmé l’épouse du chef de l’Etat.
Elle a indiqué que le thème choisi cette année présente un caractère social à travers son objectif de préservation de l’environnement et de développement durable. La marraine a déploré que jusqu’à une période très récente notre pays a toujours connu un tourisme très prospère mais aujourd’hui frappé par une crise multidimensionnelle.
La présidente de l’ONG AGIR estime qu’il est aujourd’hui nécessaire d’orienter les professionnels du secteur vers un tourisme durable et d’envisager des actions vigoureuses en vue de créer des alternatives. Elle a soutenu que dans ce contexte de ralentissement de l’activité touristique, l’écotourisme, le tourisme local ou communautaire doivent être développé.
«Le tourisme communautaire proposé par le terroir et contrôlé par les populations locales constituent un potentiel réel de vulgarisation du développement local. Placé le développement communautaire au cœur du secteur du tourisme, c’est s’assurer que les communautés d’accueil sont aussi intéressées par les avantages économiques et sociaux que par la préservation des ressources naturelles et du patrimoine culturel dont se nourrit le tourisme », a souligné la première dame, avant de déclarer que le tourisme durable est devenu une nécessité et un défi à relever si bien qu’il permet de contribuer au développement du pays en favorisant l’équilibre entre dimension environnementale, économique et sociale.
Elle a noté avec satisfaction que notre pays renferme de nombreuses réserves naturelles qui doivent être exploré à des fins de développement. Pour tirer profit du tourisme, KEITA Aminata MAIGA a invité les collectivités décentralisées à promouvoir le potentiel touristique de leur terroir en vue de dynamiser ce secteur rentable. Elle s’est dit convaincue qu’ensemble nous parviendrons à relever ce défi du fait que le tourisme renforce les liens d’amitié et favorise la compréhension entre les personnes.
La marraine de la journée a enfin salué l’initiative du département qui inscrit ses activités dans la dynamique de la renaissance du secteur touristique au Mali.

PAR MODIBO KONE
ENVOYE SPECIAL

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct