Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Journée mondiale de l’albinisme : Modibo Sidibé engagé pour changer le regard de la société sur les albinos

À l’instar de la communauté internationale, le Mali a célébré le 13 juin dernier la Journée mondiale de sensibilisation à l’albinisme. Un événement parrainé cette année par l’ancien Premier ministre et président du parti Fare/An ka wuli, Modibo Sidibé.

modibo sidibe Fare Anka Wuli albinos

Sensibiliser le grand public sur les difficultés rencontrées par les albinos dans la vie quotidienne et lutter contre le rejet qu’ils peuvent parfois subir dans certaines sociétés ! Tels sont, entre autres, les objectifs visés par les Nations unies en décrétant le 13 juin Journée mondiale de sensibilisation à l’albinisme.

Au Mali, l’événement a été commémoré par une journée de sensibilisation sur l’albinisme à la Maison des aînés à l’initiative de l’Association malienne pour la protection des albinos (AMPA) et l’Association nationale et internationale pour la défense des albinos (Anida), basée en France.

Comme parrain, leur choix s’est porté sur l’ancien Premier ministre et président du parti Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare/An ka wuli), M. Modibo Sidibé.

La présidente de l’AMPA, Mme Maïga Aminata Traoré, a profité de l’occasion pour situer cette journée dans son contexte tout en précisant qu’elle vise à améliorer les conditions de vie des albinos tout en amenant les uns et les autres à porter un autre regard sur l’albinisme.

Elle a sollicité le soutien des partenaires et autres personnes de bonne volonté pour éradiquer, à défaut, circonscrire les difficultés des albinos, notamment des problèmes de santé.

Les personnes qui souffrent de cette maladie génétique héréditaire, caractérisée par l’absence de mélanine, sont généralement confrontées à des difficultés socio-économiques, voire politiques. D’où la nécessité, pour les populations, de changer de regard et d’opinion sur l’albinisme qui est une maladie génétique, un handicap qui ne doit pas entraver la réussite des albinos. “C’est dans cette perspective que notre association œuvre pour réunir les forces vives de la nation malienne afin de rapprocher les visions et conjuguer les efforts pour que, ensemble, elle puisse donner un espoir aux albinos”, a conclu la présidente de l’AMPA.

Invitée d’honneur de l’AMPA, la représentante des associations de défense des droits des albinos a rappelé que l’albinisme est “une maladie suscitée par un défaut de production de la mélanine, substance qui donne sa couleur à notre corps”. Et Adrienne Ntankeu de préciser : “Cette maladie touche tous les êtres vivants, les humains comme les animaux”.

Parrain de l’événement, Modibo Sidibé a exprimé toute sa disponibilité pour organiser un forum en faveur des albinos afin de parler des statuts des personnes atteintes d’albinisme au Mali et baliser les pistes d’une meilleure prise en charge et d’une parfaite intégration dans la société.

Pour l’ancien Premier ministre et président des Fare/An ka wuli, il faut une loi d’orientation sur le handicap qui va permettre aux handicapés, quelle que soit la nature de leur déficience, de “pouvoir jouir et accomplir pleinement leur citoyenneté comme les autres citoyens, sans discrimination aucune”.

La journée a été marquée par une conférence sur l’albinisme, des consultations ophtalmologiques et des distributions de crèmes et lunettes solaires pour les albinos.

Aïssata BA

Le Reporter

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct