Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Insertion des jeunes arabophones: L’APEJ met en place une ligne de crédit de 100 millions de fcfa

La salle de conférence du Gouvernorat du district de Bamako a abrité ce mardi 05 septembre 2017 la cérémonie de lancement d’une ligne de crédit pour le financement des projets des jeunes arabophones.

creation entreprise projet fond apej aide jeune chomeur diaspora

L’évènement qui a mobilisé massivement les cadres du cabinet et des services du Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, les membres et sympathisants de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali (UJMMA), les associations partenaires et les leaders religieux était placée sous la présidence du Ministre de l’emploi et de la formation professionnelle M. Mouloud Ben Kattra accompagné pour la circonstance du Ministre des affaires religieuses et du culte M. Thierno Hass Diallo et du Ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne M. Amadou Koita.

Le représentant du Maire de la commune IV, M. Aly Coulibaly porte parole des bénéficiaires et Madame Dicko Aïssata Diallo Directrice générale du réseau des caisses de crédit et d’épargne Nyogodèmè soba ont salué l’aboutissement de ce projet qui représente une grande première pour le groupe cible des jeunes diplômés et non diplômés arabophones confrontés aux répercussions des insuffisances de certains dispositifs d’insertion du secteur public et du secteur privé.  La responsable de l’IMF Nyogodèmè soba s’est particulièrement engagée à honorer tous ses engagements sur le plan de la formation, du suivi et du remboursement des prêts.

Dans son intervention, le Président de l’UJMMA,  Cheick Mohamed Macky Bah, a révéré tous les efforts consentis par les plus hautes autorités du Mali pour la prise en compte de la spécificité jeunes arabophones ces dernières années.

Au titre des acquis, des sessions de renforcement en entreprenariat (CREE et GERME), l’octroi de 70 ha de terres irriguées, l’organisation d’un forum sur la problématique de l’insertion des arabophones, la création d’une cellule d’insertion, la mise en place de ce fonds de 100 millions fcfa par effet démultiplicateur de l’institution financière partenaire. Le président de l’UJMMA a souligné que ce fonds qui est un premier, mais gigantesque pas pour tous les jeunes arabophones est le symbole concret de l’engagement du Président de la République, du Gouvernement, du Ministre de l’Emploi et de ses deux collègues présents dans la salle, des leaders religieux dont le HCI et le Groupement des leaders religieux ainsi que plusieurs autres bonnes volontés pour prendre en compte les aspirations des jeunes arabophones qui se sont depuis plusieurs années sentis marginalisés par plusieurs instruments d’insertion en place au Mali nonobstant leurs compétences techniques et leurs niveaux de formation dans plusieurs universités de référence à travers le monde.

Avant de procéder à la remise du chèque géant de 100 millions de fcfa au président de l’UJMMA assisté de plusieurs leaders religieux, le Ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle a indiqué que cette ligne de crédit vise essentiellement à financer des activités génératrices de revenus au profit des Jeunes arabophones âgés de 21 à 40 ans, désireux de créer leur propre entreprise, de diversifier ou d’étendre les activités d’entreprises existantes.

Il a souligné que l’emploi et singulièrement l’emploi des jeunes est une préoccupation constante des plus hautes autorités de notre pays qui en ont fait une priorité de l’action gouvernementale. A ce titre, a-t-il rappelé, de nombreuses initiatives sont entreprises, afin de créer les conditions de l’accès des jeunes à l’emploi que celui-ci soit salarié ou indépendant.

Mieux, l’atteinte de l’objectif de 200 000 emplois à l’horizon 2018 a été inscrite comme une priorité de la feuille de route du Département qui y travaille d’arrache-pied avec l’ensemble des autres acteurs, tant du secteur public que du secteur privé, grâce à un environnement qui s’améliore et un climat des affaires de plus en plus rassurant. Le ministre Maouloud Ben Kattra a insisté sur les efforts constants et inlassables de Son Excellence Ibrahim Boubacar KEÏTA, Président de la République, Chef de l’Etat pour le retour de la paix et de la réconciliation nationale qui rendent le contexte économique plus propice à la création d’emplois pour les jeunes.

Le Ministre Kattra a invité les jeunes promoteurs à se consacrer entièrement au succès de cette opération à travers le remboursement correct des échéances pour permettre à d’autres jeunes maliens de bénéficier du dispositif.

CICOM APEJ //  05 09 2017  

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct