Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

INFP/BTP : 560 chauffeurs outillés pour le sommet Afrique-France

L’institut national de Formation Professionnelle pour le Bâtiment, les Transports et les Travaux publics (INFP/ BTP) a abrité le vendredi 6 janvier, la cérémonie officielle de remise d’attestations du stage de formation aux chauffeurs retenus pour le 27ème Sommet Afrique-France (CNOSAF).

traore-diop-seynabou-ministere-equipement-desenclavement

Elle était placée sous la haute présidence de Mme le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Traoré Seynabou Diop, en présence de son Secrétaire général, Makan Fily Dabo, du Directeur général de l’INFP/BTP Mohamed Salia Maiga, du Secrétaire général de la Commission d’organisation dudit sommet Askia Mohamed, des responsables du ministère de Sécurité et de la Protection Civile.

Rappelons que 560 chauffeurs dont une femme du nom de Mme Aminata Sogodogo ont été mieux formés pour assurer le transport des étrangers, de l’Aéroport International Modibo Keita de Sénou, à leur Hôtel et à leur lieu de travail.

Aux dires du Directeur général de l’INFP/BTP, le rôle des chauffeurs dans cette formation est extrêmement important et essentiel dans la réussite de cet événement majeur. Elle vise à leur rappeler les bonnes pratiques. Il a saisi l’occasion de remercier le Comité national d’organisation du sommet Afrique-France et son résident pour la confiance donnée à son Institut.

Quant au secrétaire général du CNOSAF il a vivement recommandé aux chauffeurs d’être prudents, disciplinés, sages avec leurs patrons.

Le porte-parole des chauffeurs, Brahima Koné a recommandé de vive et intelligible voix aux chauffeurs, d’éviter de se soulager avec les excitants, d’être discrets, sages et toujours à côté de leur véhicule.

Avant de prononcer son discours, le Secrétaire général du ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, a fait savoir aux chauffeurs que le Comité d’organisation du CNOSAF a pris l’engagement de compenser les dépenses que les chauffeurs ont fait au cours de leur formation.

Au nom de son ministre, il a souhaité entendre qu’’aucun accident n’est survenu au cours de ce sommet.

La formation des chauffeurs de nos jours, est indispensable, voire d’une impérieuse nécessité. C’est pourquoi, il a remercié le Directeur général de l’INFP/BTP et l’ensemble de ses collaborateurs qui n’ont ménagé aucun effort pour la tenue de cette formation. Il a invité les chauffeurs à capitaliser les moments d’échanges, d’expériences dont ils ont bénéficié au cours de leur formation.

Il s’est adressé aux chauffeurs en ces termes « Vous chauffeurs, nous avons nos vies entre vos mains. Vous devez être courtois, plus tolérants au volant. Vos comportements doivent être exemplaires » a conclu M. Dabo.

Adama Bamba

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct