Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Inauguration de la nouvelle usine d’engrais toguna-Guinée : l’intégration sous-régionale en marche !

Toguna-Guinée, la nouvelle filiale du Groupe Toguna en Guinée-Conakry, a été inaugurée le 06 mai dernier dans une ambiance festive. C’était en présence du Premier ministre, Modibo Keïta, représentant le président de la République et accompagné des ministres de l’Agriculture et de l’Administration Territoriale, du président-directeur général du Groupe Toguna, Mr Seydou Nantoumé et de son plus proche collaborateur, Mr Oumar Guindo, du président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali et d’une forte délégation d’opérateurs économiques. Côté guinéen, on notait la présence du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, des membres du gouvernement et des présidents d’institutions…..

modibo keita premier ministre chef gouvernement Seydou Nantoume pdg groupe toguna industrie usine engrais guinee

Au cours de cette grandiose cérémonie, Maliens et Guinéens se sont, tour à tour, réjoui de cette usine qui, au-delà de son apport à l’agriculture guinéenne, donne un coup d’accélérateur à l’intégration entre le Mali et la Guinée-Conakry, considérés comme les « deux poumons d’un même corps ».

Une usine de dernière génération

Construite à Dubréka, localité située à une quarantaine de kilomètres de la capitale, Toguna-Guinée est une société de droit guinéen. D’un coût global de quatre millions de dollars US, il a une capacité de production de 400.000 tonnes d’engrais par an. Il permettra de créer une cinquantaines d’emplois directs et une centaine d’emplois indirects.

Elle dispose, entre autres, d’un bâtiment administratif avec toutes les commodités requises, un laboratoire aux normes internationales, des aires et magasins de stockage d’une capacité de 35.000 tonnes,  un pont-bascule et divers équipements de contrôle et de pesée…

Accompagné de Mr Abdoulaye Idrissa Maïga, ministre de l’Administration Territoriale et de son homologue de l’Agriculture, Mr Kassoum Dénon, le Premier ministre malien et le président guinéen sont arrivés, à Dubréka,  à bord d’un hélicoptère de type 3x AAA. Puis, dirigés par les membres du protocole vers la place des officiels. Tout de blanc vêtu, Mr Seydou Nantoumé, président-directeur général du Groupe Toguna     avait pris place, juste à côté de Mr Abdoulaye Idrissa Maïga, ministre malien de l’Administration Territoriale, lui-même assis derrière le Premier ministre malien, aux côtés du président guinéen.

Venus de tous les coins et recoins de la préfecture de Dubréka, les populations ont pris d’assaut le site de l’usine. Chacun voulant être le témoin de cet évènement inédit : l’inauguration de la première usine d’engrais dans leur localité. Avec, à la clé, la création de dizaines, voire de centaines d’emplois pour les jeunes, contraints à l’exode rural.

Avec ses bâtiments flambant neufs aux couleurs blanches et vertes, ses bureaux spacieux et ses machines de dernière génération, Toguna-Guinée se dresse, majestueusement, sur un site décoré à l’italienne. Avec ses rubans blanc, rouges et or ; mais aussi, ses parkings et ses barrières dorées.

Face aux officiels, micro en main, Sékouba Bambino donne de la voix. A la tête de son orchestre au grand complet, il a revisité le répertoire manding. Comme pour rappeler aux Maliens et aux Guinéens, qu’ils constituent le  même peuple.

Booster la production agricole guinéenne

Boubou blanc, bonnet blanc, lunettes et souliers noirs, le président guinéen a magnifié les relations séculaires, qui lient le Mali et la Guinée-Conakry. Avant de se réjouir de la construction de cette usine d’engrais dans son pays. Et, de surcroît, par un Malien.

« Grâce à  cette usine, le plus petit paysan de la Guinée-Conakry peut s’approvisionner en engrais de qualité, sans avoir à subir les caprices des importateurs », indique le président guinéen dans un tonnerre d’applaudissements. Avant de remercier les autorités maliennes ; mais surtout, Mr Seydou Nantoumé, président-directeur général de Toguna Agro-Industrie pour cette initiative. Qui constitue un pas important dans l’intégration sous régionale.

Après avoir exprimé au peuple guinéen, à son Chef d’Etat et gouvernement sa profonde gratitude, le patron de Toguna Agro-Industrie rassure que Toguna-Guinée s’inscrit en droite ligne dans la vision du Pr Alpha Condé : « mobiliser les acteurs paysans et non paysans pour faire de l’agriculture le moteur de la croissance et de la lutte contre la pauvreté ».

Selon Mr Seydou Nantoumé, l’ambition de Toguna Agro-Industrie, à travers cette nouvelle usine, est de participer activement à l’ambitieux combat d’éradication de la pauvreté, par le passage d’une agriculture de subsistance à une agro-industrie, en tirant le maximum des potentialités agricoles.

Et de poursuivre, sous les applaudissements du public : « Pour nous, il ne s’agit pas seulement de produire et de vendre des engrais, mais aussi et surtout, de faire en sorte que ces engrais conduisent à une meilleure production agricole en terme de quantité et de qualité ».

Aussi, Mr Seydou Nantoumé a, vivement, remercié le président de la République, Mr Ibrahim Boubacar Keïta, son Premier ministre, Mr Modibo Keïta, qui l’a représenté à cette cérémonie,  pour leur  soutien et leurs encouragements  durant les sept mois qu’ont duré les travaux.

La cérémonie d’inauguration de Toguna-Guinée a été couronnée par un dîner-gala, organisé dans le jardin de l’hôtel Sud- Millénium. Composée d’environ 80 personnes, la délégation malienne y a pris part aux côtés des officiels guinéens.

A noter que cette cérémonie d’inauguration de Toguna-Guinée fait suite à une convention d’établissement, signé le 27 août 2015, entre les autorités guinéennes et le Groupe Toguna.

Toguna, un groupe en perpétuel mouvement

Lancé, il y a 20 ans, l’unique Groupe malien de fabrication et de commercialisation d’engrais dispose, en son sein, de plusieurs autres  entreprises : Toguna sarl, spécialisé dans la commercialisation des produits phytosanitaires et des appareils de traitement, Toguna Agro-Industrie, le noyau dur du groupe qui vient de bénéficier d’un investissement de 3 milliards CFA,  Toguna Mining Corporation, Toguna Environnement et Toguna Fondation.

Plusieurs entreprises, certes, mais un seul credo : « aider la terre à nourrir les hommes ! ».

Oumar babi

Source: Canard dechainé

avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct