Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Inauguration de la cité universitaire de Kabala: IBK ouvre le portail de l’excellence

Le Président de la république du Mali, Ibrahim Boubacar KEITA, a inauguré, hier mardi, la Cité universitaire de Kabala et ses voies d’accès. L’infrastructure, gracieusement offerte à notre pays par la Chine, a coûté plus de 80 milliards de FCFA.

lu huiying ambassadeur chine ibk ibrahim boubacar keita inauguration universite kabala

Bâtie sur une superficie de 103 hectares, la Cité universitaire de Kabala est le plus grand don de la Chine à un pays africain.
La cérémonie d’inauguration de ce joyau s’est déroulée en présence du président de la transition, le Pr Dioucounda TRAORE; le président de l’Assemblée nationale, Issiaka SIDIBE ; le Premier ministre, Modibo KEITA ; l’ambassadeur de la Chine au Mali, Mme Lu HUIYING. Y ont également pris part des membres du gouvernement, des anciens ministres, des responsables des partis politiques, des autorités politiques et administratives de Kalaban Coro, des responsables scolaires, des parents d’élèves et étudiants ainsi que des leaders de l’AEEM.
Des populations de Kalaba et du village de N’Golobougou qui abrite la Cité universitaire ne sont pas restées en marge de l’évènement. Pour preuve, elles ont réservé un accueil populaire au Président IBK et aux personnalités qui l’accompagnaient.

Les caractéristiques
Ce joyau qui d’être inauguré par le Président de la république, Ibrahim Boubacar KEITA, est bâti sur une superficie de 103 hectares.
L’infrastructure est divisée en plusieurs compartiments à savoir: des blocs pour l’administration, des blocs pour la formation, des blocs pour dortoir de 4080 lits pour les pensionnaires de la Cité. Tous ces compartiments sont alimentés en eau via un système d’adduction d’eau autonome en vue de prévenir, tout cas, de pénurie.
On y trouve également un centre commercial, de terrain de sport, de centre de santé, des restaurants, des espaces de promenade, etc.
Aussi, dans les jours à venir, l’Etat équipera la Cité de la fibre optique pour les besoins de connexion Haut internet (nécessité de recherche oblige).
A côtés des efforts de la Chine de doter de notre pays d’une telle cité, le Mali a pris sur lui à construire la voie d’accès qui relie la Cité au centre-ville et les voies intérieures de la Cité pour une distance totale de 12 km.
Ce chantier connexe à la réalisation de la Cité universitaire a été entièrement pris en charge par le budget national pour un montant de plus de 7 milliards de FCFA.
L’aménagement des voies d’accès a pour but non seulement de faciliter l’accès au campus, mais également de fluidifier le trafic péri-urbain, d’embellir la ville de Bamako et banlieue, entre autres.
Selon le maire de la commune de Kalaban coro, Issa Bocar BALLO, l’événement du jour est mémorial pour les habitants de sa commune. Parce qu’il consacre, commente-t-il, l’inauguration de la plus grande université de notre pays.
Ainsi, c’est avec honneur, a estimé l’élu communal, que la commune de Kalaban coro accueille les infrastructures de la cité universitaire sur ses terres.
Par ailleurs, M BALLO a profité de cette occasion pour saluer et féliciter le président IBK pour son leadership.
« Qu’on le veut ou pas, IBK est un bâtisseur et se fait du soucieux pour le développement du pays. Qu’il en déplaise à certains, IBK est l’homme de la situation de notre pays», flatte-t-il.

Fleuron de la coopération sino-malienne
Selon le chef de la diplomatie chinoise, la réalisation de cette infrastructure est le fruit d’une amitié sino-malienne qui remonte de très loin dans l’histoire et se consolide avec le temps.
Aussi, a-t-elle rappelé, les rapports d’amitié et de coopération entre la Chine et le Mali ont été toujours saints et couvrent tous les domaines.
Par ailleurs dira l’ambassadeur de la Chine au Mali, la réalisation de la Cité universitaire de Kabala est l’un des plus grands projets réalisés avec l’assistance chinoise, non seulement au Mali, mais aussi en Afrique de l’ouest.
«Cette cité est le plus grand projet de la Chine au Mali, après le CICB, le stade de 26 mars et le 3e pont de Bamako», a-t-elle souligné.
Pour elle, le fait que la Chine décide de réaliser ce joyau dans le domaine de l’éducation exprime son intérêt à accompagner le système éducatif malien et par la même occasion le développement de notre pays. Puisque, soutient-elle, l’éducation est le fondement de tout Etat auquel nos deux pays sont attachés.
Dans la foulée, elle a salué le Président IBK pour son soutien au renforcement de la coopération entre nos deux pays. Et de dire que c’est grâce au soutien du Président IBK que le rêve commun du Mali et de la Chine est devenu une réalité.
Au-delà de la construction de cette Cité universitaire qui marque une autre étape dans la consolidation de la coopération entre nos deux pays, l’ambassadeur chinois a également réitéré l’engagement de son pays à rester aux côtés du Mali en continuant à le soutenir dans tous les domaines et surtout dans celui de l’éducation.
Quant à la réalisation de la 2e phase du projet de la Cité de Kabala dont la pose de 1ere prière a été faite par le Président IBK en mars 2015, elle a fait savoir qu’une équipe chinoise est attendue très prochainement à Bamako pour des études de faisabilité de ce projet.

Fer de lance de notre système éducatif
Pour le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Assétou Founè SAMAKE MIGAN, l’inauguration de cette infrastructure vient à point nommé. Et pour cause devant contribuer à l’amélioration de l’atmosphère dégradée du système éducatif et de faire face aux crises de gouvernance de notre dudit système.
«Les conditions d’études n’étaient pas appropriées. A défaut d’avoir des cadres adaptés, les autorités étaient obligées de prendre en bail des bâtiments privés souvent vétustes et chers dans le souci de permettre aux étudiants d’aller à l’école», décrit-elle les conditions de nos étudiants.
Ainsi, c’est pour faire face à cette situation qui n’honore pas notre pays, que l’Etat, à son temps, a décidé de la création d’un 2è pôle universitaire de Bamako à Kabala afin d’améliorer l’environnement de la formation et de la recherche, a rappelé le ministre de l’enseignement supérieur.
Avec ses infrastructures pédagogiques et ses capacités de logement, est-elle convaincue, le complexe universitaire de Kabala offrira toutes les commodités de formation de qualité aux étudiants et aux enseignants tout en désengorgeant le site de Badalabougou. Ce qui fait de ce site, selon Mme le ministre de l’Enseignement supérieur, le fer de lance de notre système éducatif qu’il vaudrait conserver avec soin et attention.
Aussi, le ministre a rappelé que ce sont des milliards qui ont été consentis par la Chine pour la réalisation de cette Cité et, en contrepartie, nos enseignants et étudiants doivent travailler plus pour être hauteur de l’engagement.
Cependant, reconnaît Mme le ministre, malgré la capacité d’accueil de la Cité universitaire, elle ne peut résoudre entièrement tous les problèmes qui se posent à notre système éducatif. C’est pourquoi, a-t-elle expliqué, l’Etat a décidé de financer la 2e phase d’extension de Kabala pour la construction de 7 nouveaux bâtiments pour un montrant de plusieurs dizaines de milliards de FCFA. Cette zone d’extension a une superficie de 22 ha.
Après ces interventions, le Président de la république a procédé à la coupure du ruban symbolique marquant ainsi l’inauguration officielle de la Cité universitaire de Kabala ; avant de visiter l’amphithéâtre de 500 places, la salle des machines, des salles pour dortoir des pensionnaires, au dévoilement du monument.
Auparavant le Président IBK a inauguré la voie qui relie la Cité universitaire au centre-ville.

Par Sikou BAH

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct