Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

IBK, lors du lancement de sa campagne : « Ce que je vois, me suffit .. ! »

Le Président sortant, Ibrahim Boubacar Kéita (IBK), candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain a lancé sa campagne au Stade du 26 Mars dans une grande ferveur. Au cours de cette rencontre, IBK s’est dit satisfait de la mobilisation.

C’est un stade plein à craquer qui a accueilli le candidat Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) et son épouse, Mme Kéita Aminata Maïga, aux environs de 16 heures 40 minutes. Après le tour de la pelouse sous les acclamations du public, ils s’installent dans la loge officielle aux côtés du directeur de Campagne, Dr. Bokari Treta, du président de l’ASMA, Soumeylou Boubèye Maïga, et de celui de l’Adema, Tiémoko Sangaré.

Les gradins et les tribunes étaient garnis d’affiches des partis politiques amis, à  chacun son placard sur lesquels l’on pouvait lire : « Notre grand Mali avance ».

Dans son mot de bienvenue, le Directeur de Campagne, Dr. Bocari Tréta, a d’abord invité le public à sortir massivement pour voter IBK le 29 juillet prochain. « Si vous sortez massivement le 29 juillet prochain comme aujourd’hui, la victoire sera la nôtre ».

Il a aussi salué et remercié les partis amis, clubs et mouvements de soutien à la candidature d’Ibrahim Boubacar Kéita. « Je voudrais dire à vous les femmes et à tous les jeunes qu’IBK compte sur vous tous. Sortez tous  pour  lui assurer la victoire dès le premier tour ». Il a enfin rassuré le public que le meilleur est à venir, si le peuple lui accorde sa confiance pour un second mandat.

Bakary Togola, président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM), a déclaré qu’Ibrahim Boubacar Kéita a pris le Mali en difficulté : « 30 000 agriculteurs sont dans ce stade pour apporter leur soutien à IBK. Le 29 juillet prochain, c’est la victoire dès le premier tour. Celui qui dira le contraire, on fera le reste derrière lui », a-t-il ajouté.

Dans son intervention, le candidat Ibrahim Boubacar Kéita a souligné que tous les Maliens connaissent la situation dans laquelle se trouvait le pays quand il venait au pouvoir. « 4 mois après, on m’a accusé de corruption. Mais la justice française vient de dire le contraire en me blanchissant. Je n’ai rien détourné », a-t-il ajouté.

Après avoir renoncé à lire son discours, Ibrahim Boubacar Kéita a déclaré : «Ce que je vois, me suffit. Vous m’avez respecté, vous n’êtes pas du tout ingrats. Tu peux ne pas m’aimer, mais ne touche pas au Mali. Le Mali est sacré. C’est pourquoi hier, j’ai rencontré les forces armées et de sécurité  et Inchallah, demain (ce lundi, 9 juillet 2018)  je vais accueillir 4 nouveaux avions pour la sécurité du Mali ». IBK a également déclaré qu’il a la bénédiction de ses parents et de DieuEn s’adressant aux jeunes, il a laissé entendre : « Mes chers jeunes, avec vous tous derrière ma candidature, vous pensez que ‘’Boua ba bila ? Non, Boua ta bila !’’ »

Des artistes comme Iba One, Sidiki Diabaté, Abdoulaye Diabaté, Gaspi, Naïni Diabaté et bien d’autres, ont donné un cachet particulier à cet évènement.

Source: Maliactu.info

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct