Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Housseïni Saye, maire de la commune urbaine de Bandiagara à propos de la Révision constitutionnelle : « Même si mon parti est pour, moi je suis contre cette révision constitutionnelle »

Housseini Saye maire commune urbaine Bandiagara

« Nous sommes plus que déterminés pour le retrait pur et simple de ce projet de la Révision de notre constitution. Nous resterons toujours déterminés et lutterons pour que les gouvernants retirent leur projet. Il faut que le pouvoir comprenne qu’il est là pour les gouvernés et il doit respecter la volonté de ceux-ci .Partout où vous partez, vous verrez des citoyens qui disent ne pas être d’accord avec le projet de la révision constitutionnelle. Je suis très heureux d’être parmi les membres de cette plateforme qui représente le peuple du Mali dans son ensemble. Nous voulons que le pouvoir d’en face comprenne que les Maliens sont contre le projet et qu’il le retire sagement pour s’intéresser à d’autres choses plus urgentes. Le refus du retrait de ce projet de la révision constitutionnelle n’est bonne ni pour le régime encore moins pour le peuple Malien que nous représentons. On ne peut pas se rebeller contre son peuple pour soutenir un président mais se rebeller contre le président pour soutenir son peuple. Nous restons nous mêmes pour lutter contre cette révision constitutionnelle .Notre courage, c’est notre détermination et notre force dépendra de notre volonté. Il est vrai que mon parti soutient ce projet de révision constitutionnelle mais je ne le soutiendrais pas car je crois qu’il n’est pas bon pour le Mali. Je dois préciser que je ne représente pas mon parti   au sein de la plateforme mais ma propre personne. Je suis contre et je me battrai pour que les gouvernants le retirent. Je profite de cette belle occasion pour inviter le comité directoire de la plateforme AN TE A BANA d’aller faire des sensibilisations à l’intérieur, notamment dans la région de Mopti. La plateforme évolue très bien car les populations sont mobilisées contre le projet. Je suis venu ici, j’ai vu comment les choses évoluent et on va redynamiser notre plateforme pour pouvoir convaincre plus de gens en faveur du NON .Je voudrais inviter le bureau national de la plateforme AN TE A BANA à venir organiser de grands meetings chez nous dans la région de Mopti, particulièrement à Bandiagara. »

Guindo

 

Source: lepays

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct