Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Grève illimitée des enseignants : L’éducation des élèves du Nord du Mali prise en otage

Depuis le 15 février dernier les enseignants du primaire et du secondaire des Régions du nord du Mali sont en grève illimitée. Il s’agit, précisément, des écoles fondamentales et secondaires. Ils réclament l’évolution de leurs conditions de vie.

diarra raky talla ministre travail fonction publique charge relations institution

C’est le deuxième mouvement de grève que le Collectif des syndicats des enseignants des Régions du nord du Mali ordonne.   Ils ont retardé la rentrée scolaire dans ces Régions en octobre 2016. Les mêmes revendications sont en ordre du jour. Ces enseignants des Régions de Gao, Tombouctou, Kidal, Ménaka et Taoudéni ont quatre points de revendication essentiels.

«Nous demandons: la majoration de la prime de zone à partir de 15.000 francs CFA avec date d’essai depuis janvier 2014 ; l’indemnisation de tous les enseignants des Régions du nord suite à la crise de 2012 ; le payement effectif et immédiat du reliquat des 205.000 francs CFA qui ont été octroyés à tous les travailleurs des Régions du Nord dont certains ont bénéficié et d’autres non», a cité Djafar Ahousseiny Maïga, Secrétaire Général du Syndicat des enseignants de l’éducation de base de Gao, à nos confrères de Sahelien.com.

Les enseignants avaient d’abord observé quatre jours de grève mais sans gain de cause. Toute chose qui leur a poussé à aller en grève illimitée. Malgré tout, jusqu’à présent, les autorités compétentes ne réagissent toujours pas. Et c’est cette attitude qui irrite le Syndicat. Car, selon ses Responsables, les autorités jouent à la sourde oreille face à leur situation, à leurs droits. «Depuis que nous avons déposé ce préavis de grève, ni les autorités régionales, ni les autorités nationales ne nous ont reçu pour nous écouter », a déploré Djafar Ahousseiny Maïga.

Oumar Diakité

Source: LE COMBAT

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct