Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Grève en vue des inspecteurs du travail : le secrétaire général de l’UNTM Yacouba Katilé s’engage à trouver une solution pacifique

Une forte délégation du Comité Syndical des Services du Travail (CSST) était hier à la Bourse du Travail pour rencontrer le Secrétaire Général du SYNTADE et de l’UNTM Camarade Yacouba KATILE pour discuter du retard constaté dans la mise en œuvre des points d’accord du Procès-verbal de conciliation signé avec le Gouvernement du Mali en date du 05 avril 2016.

ibk-ibrahim-boubacar-keita-president-audience-yacouba-katile-maouloud-ben-kattra-syndicat-national-travailleurs-malien-untm

Le Mardi 20 décembre 2016, vers 08h00, plus d’une trentaine de membres du Comité Syndical des Services du Travail s’étaient donné rendez-vous à la Bourse du Travail pour y rencontrer Camarade Yacouba KATILE, Secrétaire général du SYNTADE et de l’UNTM afin qu’il intervienne pour la mise en œuvre diligente et rapide des points d’accord contenus dans le procès-verbal de conciliation que le CSST a signé avec le Ministère en charge du Travail )à la date du 05 avril 2016.

Ces points d’accord sont relatifs :

-à l’acquisition de moyens de travail, de moyens financiers et de personnel qualifié par l’adoption d’un plan de renforcement des Services du Travail :

La partie gouvernementale s’est engagée à faire adopter un nouveau plan de renforcement pour faire face à la question. Une commission devait être créée à cet effet et devait tenir au moins deux (2) réunions par mois d’après la décision qui a créé ladite commission.

Le CSST salue Madame le Ministre pour la création de cette commission mais l’informe qu’aucune réunion ne s’est tenue depuis sa création.

-à des questions de primes et indemnités :

Après discussion, les deux parties avaient convenu de l’adoption en Conseil des Ministres d’un décret spécifique pour le personnel des Services du Travail avant le 30 juin 2016 en vue de pouvoir donner effet aux dispositions de la convention n°814 sur l’inspection du Travail ratifiée par le Mali depuis 1964.

Le CSST constate avec amertume qu’environ un mois après, le décret susmentionné n’est toujours pas adopté.

à la sécurisation et l’entretien des locaux des Services du Travail :

La partie gouvernementale s’était engagée à mettre un gardien à la disposition de la Direction Nationale du Travail (DNT). Cependant, à la date d’aujourd’hui, les engins à deux roues des agents et des usagers, le bâtiment et les équipements de travail sont laissés à la merci des voleurs et des intrus.

-à la dotation des Inspecteurs et Contrôleurs du Travail en tenues de travail et en cartes professionnelles :

Le CSST salue Madame le Ministre pour l’adoption de la décision portant création de la commission mixte qui doit examiner les conditions d’application de l’article 10 du décret n°2012-011/P-RM du 18 janvier 2012 portant Statut particulier des Administrateurs et Contrôleurs du Travail et de la Sécurité Sociale mais l’informe qu’aucune réunion ne s’est tenue jusqu’à aujourd’hui.

Le Comité Syndical des Services du Travail a ajouté à cela que si rien n’est fait dans les jours à venir, le Comité syndical emploiera les moyens légaux pour revendiquer les droits des travailleurs.

Le secrétaire Général de l’UNTM a rassuré les membres du Comité Syndical des Services du Travail de sa disponibilité à accompagner ledit comité et l’ensemble des travailleurs de l’inspection du travail du Mali à lutter pour l’amélioration de leurs conditions de travail dans le respect des textes sur la lutte syndicale.

Le SYNTADE accompagnera tout naturellement le Bureau du CSST dans cette démarche.

Le Comité syndical des services du Travail

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct