Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gestion sécuritaire sahélienne : Le pari risqué d’ATT

Oui, ne confondons pas adjurer et abjurer la République. Concernant le Général Amadou Toumani Touré, avec toutes les paroles fortes qui lui viennent du pays, toute prière pour cet exilé de première classe à Dakar deviendra lieu de déchirement. S’il parle, en quoi ses paroles seront-elles insulaires ?  

 

Amadou Toumani Touré

Parmi ses proches ou ceux qui lui sont demeurés fidèles, l’équation sécuritaire actuelle au Sahel ne laisserait aucune réputation intacte. L’ancien Président Amadou Toumani Touré vivrait un exil solitaire, celui-là même qu’il vit en témoin de la furie actuelle au Mali. La question que l’on se pose est de savoir s’il est toujours disposé à contempler en silence plutôt qu’à rechercher avec présomption son infortune. Le mal que l’on imagine est insupportable, celui que l’on subit est presque toujours supportable. ATT est au bord de la mer à Dakar et garde aujourd’hui encore cette tendresse d’être responsable de sa femme Lobbo. Saluons cette noblesse de cœur qui lui fit fêter durant ce mois d’octobre l’anniversaire de sa tendre épouse au Lagon II, sur les bords de la mer à Dakar. C’était la semaine précédant la fête de l’Aïd El Kébir. Fêter un anniversaire, qu’est-ce à dire ? Oui, mais qui ne voit que la vanité du monde est bien vain lui-même, aurait dit Pascal. L’ancien couple présidentiel est ainsi fait que l’opinion publique, en bonne fille derrière lui à Bamako, est habituée à comprendre avant d’apprendre. Rien n’est important aux yeux de l’homme que son état. ATT s’entrainerait maintenant dans un lieu à un pâté de maisons de la Présidence de la République à Dakar. On sait qu’il avait eu à dire, sur le chemin de son exil, que seul l’exercice physique pouvait lui manquer. Après quoi, tout ce qui le précède ici a reçu son lot de préjugés avec une connotation violente. Que n’a-t-on pas entendu ? Certains sont allés jusqu’à parler d’une forfaiture à sa propre destinée ( ?).

La parole seule peut s’opposer à la parole

Ce n’est pas que l’envie vienne à lui manquer aujourd’hui : l’ancien Chef de l’Etat aimerait s’adresser aux siens. Serait-ce désobligeant avec l’hôte sénégalais ? Mais les canaux de communication sont multiples et diversifiés.  Pour la petite histoire, il en fût dissuadé une première fois en essuyant un refus poli, mais ferme, lorsque devant les cameras, il avait eu à remettre la démission de la Présidence. Concernant son pouvoir, on va dire ça comme ça que seul le silence du grand public est sa leçon à lui. Ayant duré dans les affaires, même après mars 1991, ATT répare maintenant, dans un glorieux silence, les plaies qu’il s’est infligé à lui-même. On se tait sur son cas, mais on murmure sur son passage. Les langues commencent à se délier et tout le monde attend ce jour où tout son talent de prendre la parole sera aussi une puissance. Il aura été le moins lucide dans cette affaire du Nord pour n’avoir pas été dupe lui-même de tous les bénéfices politiques qu’il pouvait ainsi. Ce qui lui a manqué en régularité dans sa gestion sécuritaire au Nord a été compensé en merci par les hommes de Kati. Sa tactique de se tenir loin des micros est-elle maîtresse d’erreurs et de faussetés ? Le Capitaine Sanogo avait sifflé le pétainisme d’ATT dans une tribune signée au journal « Le Monde ». Il souffle dans une trompète à pleine bouche tant il veut une place pour ses soldats dans la future force MICEMA. L’arrivée de Pierre Buyoya et du Général Sékouba Konaté pour le parachèvement du processus de sortie de crise va-t-il le rendre ajustable à lui-même dans ses argumentations ? Pour Sanogo, ATT est un fuyard pour qui on devrait exiger des « mesures plus vastes », comme dirait l’autre. Lesquelles ?

S. Koné

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct