Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gestion de la crise du nord : Mohamed Ag Erlaf pressenti au poste de conseiller spécial de Romano Prodi

L’ancien ministre d’Alpha Omar Konaré non moins actuel Directeur de l’ANICT, Mohamed Ag Erlaf est pressenti pour épauler l’émissaire des Nations unies pour le sahel, Romano Prodi, dans le processus de gestion de la crise malienne. De source digne de foi, Mohamed Ag a été recommandé au médiateur onusien en sa qualité de fin connaisseur du dossier du nord.

Mohamed Ag Erlaf
L’ancien Premier ministre italien et président de la Commission européenne Romano Prodi a été nommé le 9 octobre, émissaire des Nations unies au Sahel. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon l’a choisi pour coordonner les efforts visant à résoudre la crise malienne.

Depuis que l’ancien premier ministre italien a été nommé à ce poste, il n’a pas encore mis pied au Mali. Sa feuille de route est claire. Il s’agit pour l’ancien président de la Commission européenne de coordonner les efforts de l’ONU pour mettre au point et appliquer une stratégie régionale intégrée pour le Sahel, susciter et coordonner l’engagement international en appui aux efforts des pays du Sahel pour régler la crise complexe de la région, y compris en se concentrant dans un premier temps sur le Mali, dont le nord est contrôlé par des islamistes extrémistes. Romano Prodi sera basé en Italie et sera assisté par une équipe, avait déclaré lors de sa nomination le porte-parole de l’ONU Martin Nesirky.

De source proche de l’envoyé spécial des Nations Unies, le nom de l’ancien ministre Mohamed Ag Erlaf est de plus en plus cité comme conseiller spécial de Romano Prodi. La même source précise que la primature serait déjà informée de ce choix de l’émissaire des Nations unies.Toutefois, Mohamed Ag Erlaf était coordinateur du programme pour la paix, la sécurité et le développement au Nord Mali. Un programme mis en place par l’ancien président Amadou Toumani Touré et qui était destiné à combattre toute forme de terrorisme à travers des programmes de développement dans les régions nord du Mali considérées comme les plus pauvres du pays. Le choix de l’actuel directeur de l’Agence Nationale des Collectivités Territoriales s’expliquerait par sa maitrise du dossier du nord Mali.

Un choix qui ne sera pas sans problème pour l’un des membres influents de la rébellion des années 1990.

Alassane DIARRA

avatar
  Subscribe  
Notify of
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct