Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gao : Nouvelle augmentation des prix des carburants

Alors que l’ONAP annonce une baisse de prix des carburants à Bamako, les habitants de Gao dénoncent une hausse insociable.

pompiste-vendeur-carburant-gazoil-station-essence

Dans la cité des Askia, une (nouvelle) augmentation des prix des carburants est venue mettre à rude épreuve les automobilistes en général, et les consommateurs en particuliers, qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Selon des habitants, les prix à la pompe du carburant ont connu une augmentation ces derniers jours, passant ainsi pour le prix du litre de l’essence super de 350 à 800, soit une hausse de 450 FCFA. Le litre du gasoil passe, lui, de 300 F CFA à 680 F CFA, soit une augmentation de 380 F CFA.

Cette hausse incompréhensible est dénoncée par les consommateurs de Gao. La délégation régionale de la chambre de commerce et d’industrie du Mali, explique la situation par des dispositions prises par les autorités nigériennes afin de mieux contrôler les exportations des carburants à destination de Gao.

« Les nouvelles mesures prises par les autorités nigériennes c’est de limiter la passation des citernes vers Gao… », témoigne Hachimi Boubacar Touré, Secrétaire Général de la délégation régionale de la CCIM. Pour les autorités nigériennes, les quantités de carburants qui sont exportées sont très importantes pour la seule consommation des populations de Gao.

D’où leur crainte que ces carburants n’alimentent des activités illicites, notamment éventuel ravitaillement des groupes terroristes qu’elles combattent.

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct