Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

France: des policiers jugés pour vol de cocaïne au 36 quai des Orfèvres

L’affaire avait ébranlé le prestigieux 36 quai des Orfèvres, siège de la police judiciaire parisienne. Il y a deux ans, 52 kilos de cocaïne avaient été dérobés dans les scellés de la police par un brigadier, Jonathan Guyot, qui comparaît ce mardi 7 mars avec neuf autres prévenus.

agent police judiciare attentat france

Au début du mois de juillet 2014, cette belle saisie de la brigade des stups prend le chemin des locaux ultra-sécurisés de la police judiciaire : 52 kilos de poudre blanche, de la cocaïne, d’une valeur de deux millions d’euros. Trois semaines plus tard,la drogue a disparu des scellés. Elle ne sera jamais retrouvée.

Depuis deux ans, le brigadier Jonathan Guyot nie les faits. Pourtant, dans ce dossier, les éléments à charge ne manquent pas. Même sa hiérarchie l’a reconnu sur les images de vidéo surveillance, tout comme les gardes du 36 quai des Orfèvres qui l’ont vu cette nuit du 24 au 25 juillet 2014, entrer avec des sacs vides et ressortir avec des sacs pleins.

Le jeune policier n’a eu de cesse de livrer des explications totalement extravagantes. L’enquête a mis en évidence qu’il avait eu de nombreux contacts avec l’un de ses informateurs avant et après sa visite nocturne au siège de la PJ. Il est également soupçonné d’avoir déposé chez des amis 400 000 euros en espèces.

Jonathan Guyot ne sera pas seul dans le box : sa femme fait partie des prévenus, tout comme trois autres policiers, dont son propre frère.

Rfi

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct