Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Formation des candidats au pèlerinage: conseil du ministre Thierno Hass Diallo

Le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Omar Hass DIALLO, a présidé, le samedi 29 juillet dernier, la cérémonie de clôture de la formation organisée à l’intention des candidats au pèlerinage 2017. C’était à la Maison du Hadj, en présence du représentant du Consul d’Arabie saoudite ; du directeur général de la Maison du Hadj, Hamza MAIGA ; des formateurs et des milliers de candidats pour le pèlerinage.

thierno hass diallo ministre affaires religieuses culte

Le ministre des Affaires religieuses et du Culte a apporté aux participants et à l’encadrement les messages du Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, tout en souhaitant à chacun et à chacune un très bon pèlerinage.
Il a rappelé l’importance de la formation pour préparer le pèlerinage et remercié les formateurs, les participants et toutes les parties prenantes dont l’ambassade d’Arabie saoudite dans notre pays. Le ministre a salué la parfaite collaboration entre notre pays et l’Arabie saoudite qui se fortifie davantage sous l’égide du Président Ibrahim Boubacar KEITA et du Roi d’Arabie saoudite.
Il a également salué l’engagement des agences de voyage qui demeurent des partenaires incontournables dans l’organisation du pèlerinage dans notre pays. Le ministre n’a pas manqué de sensibiliser les candidats au pèlerinage en leur indiquant que les exigences qu’ils doivent observer une fois à la Mecque sont dues à l’évolution des choses.
« Je vous appelle à ne pas dérober aux règles du pays d’accueil et à être dans la disposition des guides afin d’avoir la meilleure des rétributions. Purifiés que vous serez, je vous demande de faire des bénédictions pour notre pays qui traverse des moments difficiles », a demandé le ministre DIALLO aux participants à la formation.
Aussi, a-t-il sollicité les pèlerins à tirer des leçons de la mosaïque de populations qu’ils verront à la Mecque pour savoir que l’islam est une chance et que quand des hommes de pays et de continents différents se retrouvent autour d’un seul idéal religieux, il n’y a pas de raison qu’au sein d’une même nation qu’on ne puissent pas accorder les violons pour faire face à l’essentiel.
Le ministre Thierno Amadou Omar Hass DIALLO a enfin appelé les pèlerins à revenir avec des enseignements afin de les diffuser, les partager et d’être des points focaux de ce qu’ils ont vu et qui fait la beauté de l’islam.
Le directeur général de la Maison du Hadj, Hamza MAIGA, a affirmé que cette année l’Arabie saoudite a accordé à notre pays quota de 13 323 pèlerins contre 9 000 l’année passée. Il a rappelé que l’année dernière beaucoup de personnes qui avaient réuni les conditions pour participer au Hadj n’ont pas pu le faire à cause du faible quota. C’est face à cette situation, informe-t-il que le chef de l’Etat et le ministre des Affaires religieuses et du culte se sont impliqués auprès des autorités saoudiennes pour une augmentation du quota accordé à notre pays. Ce qui a abouti à une augmentation de plus de 4 000 pèlerins sur le quota initial du Mali, soit 47%.
Une autre facilité pour le pèlerinage 2017 signalée par le directeur de la Maison du Hadj est relative aux frais qui s’élèvent à 2 364 235 FCFA, contre 2 625 000 FCFA l’année dernière. Une volonté des autorités pour permettre à tous les Maliens de faire le Hadj dans les meilleures conditions.
Une autre innovation évoquée par le directeur Hamza MAIGA concerne la répartition des quotas qui a été faite par les agences elles-mêmes. Il a indiqué qu’au total 11 000 pèlerins ont été mis à la disposition des agences privées contre 2 000 pour le Gouvernement. Aussi, pour les préparatifs du Hadj, cette année, la campagne a été ouverte 5 mois avant le départ à la Mecque avec la mise en place d’un guichet unique au niveau de la Maison du Hadj et qui prend en compte toutes les démarches à accomplir.
« Des formations ont été faites sur le pèlerinage et les formalités à remplir. Depuis quelques mois deux jours de formation par semaine ont été initiées à l’intention des candidats. À 15 jours du départ, la formation générale a été organisée pour permettre aux candidats qui viennent des régions d’y prendre part. Cette formation a débuté le lundi 24 juillet pour prendre fin le samedi 29 juillet. Des formations ont été également organisées dans certaines régions », a expliqué le Directeur général de la Maison du Hadj.
Il a enfin informé que les départs des pèlerins de la filière gouvernementale sont programmés pour les 6, 7, 8 et 9 août prochain. Après le pèlerinage, précise M. MAIGA, les retours se feront par ordre d’arrivée les 6, 7, 8 et 9 septembre.

PAR MODIBO KONE

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct