Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

FOOTBALL MALIEN : La crise derrière nous

Les Maliens pourront voir les Aigles participer à la prochaine CAN dans quelques jours en Egypte.  Cela grâce à l’implication personnelle du ministre des Sports, Arouna Modibo Touré  et des différents acteurs du football malien.

Pourtant on était loin de se tirer d’affaire dans cette contradiction qui opposait Salaha Baby à Bavieux Touré.  Une polémique qui a perduré malgré la succession de plusieurs ministres dans ce département et l’implication même du président de l’Assemblée nationale. Aucun d’entre eux n’est arrivé à concilier les deux camps pour une raison ou d’une autre. C’est alors pour son  amour pour le football malien que le chef du gouvernement a décidé de faire appel à M Touré pour décanter une situation qui avait trop duré. Ainsi dès sa prise de fonction, le ministre Touré s’est battu comme un diable jusqu’à cette soirée de 15 juin 2019 où les deux camps ont finalement décidé d’enterrer la hache de guerre et de mettre le football malien au-dessus de tout. Ils sont donc convenus à adopter  le nouveau statut de la femafoot sur la base de la feuille de route de la FIFA, après une longue soirée.

Il est néanmoins important de saluer les efforts des acteurs du football malien qui ont brillé par leur grandeur. Ce n’est plus une histoire de camp. C’est le Mali tout entier qui sort gagnant et il est temps que chaque mette malien mette son égo de côté et songer à la mère patrie.

Dans un tweet, le ministre Touré a annoncé aussi que les acteurs du football ont trouvé la voie pour une sortie de crise heureuse : les nouveaux statuts de la Femafoot ont été votés à l’unanimité. Toujours dans le tweet, il annonce la reprise du championnat et une assemblée générale élective dans les deux mois qui suivent.

Source: La Sirène

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct