Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

FOCUS : Elections régionales à Sikasso: la liste ADP-MALIBA-SADI à prendre au sérieux

La liste ADP-MALIBA-SADI est porteuse de bonheur pour la région de Sikasso. C’est une liste composée de gens sérieux, politiquement propres, des hommes et des femmes qui respectent leurs propos tenus. Lorsqu’on analyse cette liste, il y ressort l’ombre d’un Jean Marie Koné à travers la candidature d’Oumar Mariko (Kolondiéba) qui aurait tout donné au Kénédougou pour qu’elle soit prospère.

honorable-deputes-amadou-thiam-oumar-mariko-president-adp-maliba-sadi

L’ancien leader estudiantin, ancien membre du Comté de transition pour le Salut du peuple (CTSP) et fondateur du parti pour le développement social (PDS) et Oumar Mariko du Parti Solidarité africaine pour la démocratie et l’indépendance (SADI) n’a jamais été nommé ou élu à un poste de responsabilité dans notre pays, alors que tous ceux qui ont combattu et ceux-là mêmes qui ont organisé ses contre-marche contre l’avènement de la démocratie ont tous bénéficiés et occupés des postes de responsabilités.

A cinquante-sept (57) ans bien sonnés, le président du parti SADI peut  briguer et remporter les élections régionales de Sikasso perché sur la forteresse du Mamelon. Autant Oumar est une force politique, autant ADP-MALIBA est un parti faiseur de roi et l’a démontré par l’élection d’Ibrahim Boubacar Kéita, en 2013, quand le Chérif de Nioro a donné des consignes de vote à tous les musulmans pour le candidat du Rassemblement Pour le Mali (RPM).

===============================

FEMAFOOT: Mamoutou Touré, président

Les Réalistes remportent pour la seconde fois le trophée de la présidence de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT). Rappelons que le nouveau président de la FEMAFOOT est le président du Réal de Bamako, ancienne équipe du premier ballon d’or africain, Salif Keïta dit Domingo.

A Bamako, Dakar, Abidjan, Conakry, le nom de Domingo suffisait pour remplir les stades et à exalter les foules. Joueur de talent, l’ancien avant-centre du Mali fut le vivant témoignage de la progression du football africain.

Après l’élection de Salif Keïta dit Domingo, premier Ballon d’or africain à la présidence de la FEMAFOOT, en 2005, c’est un autre réaliste en la personne de Mamoutou Touré dit Bavieux qui remporte le trophée, en 2017, pour un mandat de quatre (04) ans. Bavieux Touré est un homme de liaison, stratège et invincible. Il est promis à une belle carrière internationale.

==================================

Grève: le SYNTADE contre la loi sur l’enrichissement illicite

Selon le professeur Gaoussou Diawara l’enrichissement illicite est patent au Mali. La politique serait  une des sources les plus plausibles de l’enrichissement illicite. Au Mali, les hommes politiques se servent de la politique pour commettre des actes indélicats.

Sur 21 milliardaires épinglés dans un rapport du Fonds monétaire international (FMI) au Mali, en 1998, intitulé «Les lignes de travail», seize (16) étaient des cadres de partis politiques dont (ADEMA). Pour une bonne application de la loi sur l’enrichissement illicite, elle doit commencer par les présidents des institutions de la République  et leurs membres et les autres suivront.

A titre d’exemple: un ancien ministre des Finances, aujourd’hui chef d’un parti politique, a bazardé le Grand Hôtel de Bamako à 600 millions de francs CFA dont son nom figure parmi les actionnaires. Autre exemple: ce même ancien ministre a fait fuir le Président directeur général (PDG) de l’ACI qui avait détourné 10 milliards de F CFA.

Aujourd’hui, la presse malienne compte cinq (05) milliardaires dans ses rangs. Chez les porteurs d’uniforme, beaucoup sont milliardaires avec plusieurs titres fonciers et de résidences à travers la ville.

 ============================

Paix des braves: IBK se réconcilie avec l’artiste Nampé Sadio Traoré en lui offrant un véhicule 4X4

On se rappelle que Sadio Traoré était parmi les artistes qui devaient animer la soirée de gala du sommet Afrique-France (janvier 2017) au palais de Koulouba. A la dernière minute, les organisateurs ont annulé sa prestation. Depuis cette date, l’artiste n’a pas digéré ce camouflet des organisateurs du sommet. Il l’a fait savoir au président IBK lors d’une rencontre inopinée à Bamako.

C’est ainsi qu’à l’occasion de la fête de Tabaski, le «djéli» de circonstance puisque Nampé Sadio est Traoré,  est venu saluer le président de la République à domicile en scandant le «Soliyo» des «Djélimousso»: coût  du Soliyo ? 1 million de F CFA + un véhicule 4X4. Dès lors, on comprend aisément ce propos du docteur Boulkassoum Haïdara, président du Conseil économique, social et culturel: «IBK est le plus généreux des présidents du Mali». «La générosité du président IBK tue le Trésor public», affirment les murmures de Bamako.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct