Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Focus : Déviances à la police !

En ces temps d’insécurité, le ministère de la sécurité, à travers la direction de la police et ses unités spécialisées, a pris un certain nombre de mesures visant à sécuriser Bamako.

maintien-ordre-force-securite-police-nationale-malienne-gms

Ainsi, en plus des dispositifs (fixes) au niveau des grands carrefours de la capitale, la police multiplie des patrouilles à moto. A l’occasion, les agents du Groupement mobile de sécurité (Gms) sillonnent la ville 24h/24. Si cette initiative du département de la sécurité est à la fois louable et salutaire, elle connait cependant de graves déviances à cause du comportement de certains policiers, qui prennent part à ces patrouilles. En effet, au lieu d’accomplir la mission à eux confiée, ces agents sont de plus en plus au centre d’accusations : excès de zèle, racket, intimidations à l’adresse des citoyens. Conséquence ? Au lieu d’être une mission de sécurisation, ces patrouilles à  moto prennent l’allure d’un banditisme sous le couvert de l’uniforme à travers les rues de la capitale. Ce qui, du coup, creuse le fossé entre les populations et leur police. La direction générale de la police et ses démembrements (GMS) sont fortement interpellés. Ils sont appelés à rectifier le tir en envoyant sur le terrain des policiers à la fois expérimentés et respectueux de l’uniforme, et non des agents véreux, qui, au lieu de traquer les bandits, se livrent à du brigandage.

C H Sylla

Source: L’Aube

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct