Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Focus : Chez l’ami algérien !

A peine nommé, le nouveau premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga, a accordé sa toute première audience à la Primature à l’ambassadeur d’Algérie au Mali. A peine installé dans son fauteuil, il vient d’effectuer sa première visite à Alger.

Ces deux actes ainsi posés par le 5è Premier ministre d’IBK traduisent éloquemment les liens étroits que l’homme a noués avec le grand voisin. En effet, c’est désormais un secret de polichinelle : Soumeylou B Maïga est un pion essentiel de l’Algérie au sommet de l’Etat malien, depuis des années. Malgré tout, deux questions se posent aujourd’hui. En se précipitant à Alger, qu’est-ce que Soumeylou B Maïga espérait obtenir de ses amis ? Que ceux-ci lui offre la tête de leur protégé Iyad Ag Ghaly sur un plateau en argent ? Que les voisins cessent tout soutien à la CMA qui est devenue une gangrène au pied de la République ?

Malheureusement, SBM, en homme averti, sait pertinemment qu’il n’aura ni la tête de Iyad encore moins une quelconque sanction contre les responsables de la rébellion. Au fait, que-est-ce l’Algérie n’a-t-elle pas entrepris pour déstabiliser le nord du Mali ? Qui a ouvert ses frontières à la horde de bandits armés, lourdement équipés, qui ont quitté la Libye en 2011 pour s’installer dans nord du Mali ? Et  pourtant, le même SBM occupait à l’époque le poste stratégique de ministère des  Affaires étrangères. Mais à l’Alger, on en avait cure !

Aujourd’hui, premier ministre, Soumeylou B Maïga compte-t-il obtenir de l’Algérie ce que les présidents Moussa Traoré, Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré, malgré tous leurs efforts à l’égard du voisin, n’ont-ils jamais obtenu d’un pays (pyromane) qui n’a jamais adhéré en réalité à l’état d’esprit des dirigeants maliens, en terme de bon voisinage ? Il faut espérer !

Seulement, cette étroite relation entre le premier ministre et le pays de Bouteflika suscite beaucoup de supputations dans les milieux politiques et diplomatiques à Bamako. Pourvu que Soumeylou arrive à convaincre que cette amitié et cette proximité avec les Algériens se fassent dans l’intérêt du Mali. Et non pour d’autres raisons !

C H Sylla   

L’Aube

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct