Installez la meilleure application pour écouter toutes les radios du Mali

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Fluidité pendant sommet Afrique-France: l’accompagnement de taille de la mairie du district

Le maire du District de Bamako, Adama SANGARE, a informé, hier lundi, les transporteurs, les routiers et les commerçants détaillants des nouvelles restrictions prises par les autorités nationales en vue de la fluidité de la circulation routière pendant le sommet Afrique-France que notre pays attend avec ferveur.

adama-sangare-maire-district-bamako

En marge de cette rencontre d’information, le maire a également donné 25 talkies-walkies au directeur général de la police nationale, Moussa Ag INFAH, pour l’aider dans sa mission de régulation de la circulation.

En deux temps, se sont déroulées ces cérémonies, dans la salle de délibération de la mairie du District de Bamako, sous la présidence du maire Adama SANGARE. Les objectifs de ces rencontres pour la mairie consistent à apporter le soutien du district à la réussite de ce sommet Afrique-France que notre pays s’apprête à organiser pour la 2e fois, après celui de 2005.
En premier lieu, le maire Adama SANGARE accompagné du secrétaire général du ministère de l’Administration territoriale, Adama CISSOUMA, a rencontré les chauffeurs de Sotrama, de remorque, de tricycle, de taxi et des commerçants détaillants. Il s’agissait de les mettre au parfum des nouvelles mesures prises pour la fluidité de la circulation routière pendant les 2 jours du sommet Afrique-France. La rencontre a duré plusieurs minutes, les différents responsables des structures concernées ont échangé et discuté sur ces mesures prises en vue de faciliter la mobilité des sommités, des experts et des personnalités qui vont prendre part à ce sommet.
Assurances des transporteurs
À l’entame de ses propos, le président de la Fédération des transporteurs de Bamako, Maharafa TOURE, a salué cette initiative du maire Adama SANGARE qui participe à la bonne organisation du sommet et témoigne de l’intérêt que le maire accorde à leur corporation. À sa suite, plusieurs de ses camarades sont intervenus pour saluer et remercier le régime pour leur avoir impliqué dans le processus d’organisation de ce rendez-vous international que notre pays abritera dans quelques heures. La corporation, de mémoire de participants, n’a jamais été aussi au cœur de l’organisation d’une rencontre de cette nature, même si le pays n’est pas à sa 1ere initiative d’organiser un sommet Afrique-France.
« C’est la 2e fois que notre pays va abriter le sommet Afrique-France, mais c’est la 1ere fois que nous sommes consultés. Cela est à l’honneur du régime », ont-ils salué. Ils ont réitéré au maire tout leur accompagnement pour la réussite de cette rencontre. Aussi, au-delà de toutes les considérations, c’est l’image du Mali vue de l’extérieur qui est en cause, ont-ils fait remarquer et en bons Maliens, il était de leur devoir de soigner et de protéger l’image de notre pays.
Après ces interventions, le responsable de la circulation routière à la mairie du District de Bamako, Djibril TRAORE, a présenté aux acteurs, le nouveau schéma ad’hoc de la circulation de la ville pendant les 2 jours du sommet. Il a expliqué à ses interlocuteurs, à cet effet, que certains axes et voies vont connaître beaucoup de perturbations à cause des mesures de prévention et de restrictions de la circulation. Ces mesures, a-t-il indiqué, visent à faciliter la mobilité des hôtes de leur lieu de résidence aux différents sites de rencontres.
Ainsi pendant le sommet, la voie du pont Fadh jusqu’à l’aéroport international Modibo KEITA sera fermée au public ainsi que les itinéraires de certains grands hôtels de Bamako où seront logées les délégations comme l’hôtel Salam, le Grand hôtel, l’hôtel Micasa, l’Amitié, etc. De même, il a déconseillé aux usagers de la route de ne pas être très fréquents sur l’accès du Boulevard de l’indépendance jusqu’à palais de Koulouba en passant par l’échangeur du Ciné Babemba. Par contre, le 3e pont et le pont des Martyrs seront ouverts au trafic.

Des talkies-walkies à la police nationale
Le 2e temps fort de cette journée pour la mairie a été marqué par la remise de 25 talkies-walkies au directeur général de la police nationale, Moussa Ag INFAH, par le maire Adama SANGARE. Avant cette donation, le maire avait fait un premier geste également composé de 25 autres talkies-walkies à la police nationale. Ainsi, pour toute l’opération, c’est 50 talkies-walkies d’un coût de près de 60 millions de FCFA qui ont été offerts à la police nationale par la mairie du District de Bamako.
En recevant ces appareils, le directeur général de la police nationale a expliqué que ces instruments sont des outils de travail de coordination et d’information pour la police. Ils (ces appareils) vont aider, a-t-il précisé, dans l’organisation des patrouilles et la sécurisation dans la ville de Bamako.
« Face à la générosité du maire, je ne peux que le féliciter et le remercier parce qu’il n’est pas à son premier geste à l’endroit de la police », a-t-il indiqué avant de prendre l’engagement que ces appareils seront utilisés à bon escient.
Très modeste dans ses propos, le maire Adama SANGARE soutient que c’est un geste de citoyenneté, de bonne coopération entre la mairie et la police nationale. Aussi, il a indiqué que ce geste est une contribution à l’amélioration des conditions de travail des agents de la police.
« De plus en plus, nous faisons le constat que nos policiers travaillent souvent avec des instruments obsolètes et qu’il faut remplacer afin qu’ils puissent répondre aux attentes de la population. En effet, pour la fluidité de la circulation, la sécurisation de la ville, il faut de la communication entre la hiérarchie et les agents sur le terrain. Les talkies-walkies sont des instruments qui peuvent faciliter cette coordination et c’est pourquoi nous avons fait ce choix pour aider la police nationale pendant le sommet », a martelé M. SANGARE.

Par Sikou BAH

 

Source: info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct