Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Financement de l’Afd à l’UEMOA et présumé transfert de 27 milliards de Soumaïla Cissé de la BCEAO à l’Ecobank : Mme Bouaré Fily Sissoko, ancienne Présidente du Conseil des Ministres remet en cause la version de Soumaïla Cissé

Bouaré Fily Sissoko ministre economie finance image ortm Alors que l’on pensait que le démenti de Soumaïla Cissé allait couper cours aux supputations au sujet de ses présumés 27 milliards bloqués par l’Afd, lors d’un transfert de la BCEAO à l’Ecobank, une ancienne ministre des Finances du Mali, elle aussi, une habituée des rouages de l’UEMOA, se jette dans la danse, appelant la symphonie à maintenir la cadence dure comme rock. Donnant au démenti de Soumaïla Cissé un arrière goût d’inachevé, Mme Bouaré Fily Sissoko assène ses quatre vérités et met l’ancien patron de l’UEMOA au défi de s’expliquer davantage clairement : « l’approbation du Compte administratif ne constitue pas un quitus pour la gestion de l’Ordonnateur; loin s’en faut… Mr Cissé devrait expliquer pourquoi cette décharge n’a été obtenue qu’en 2015 et dans quelle circonstance. En effet les projets de décisions de décharge présentés en 2013 n’ont jamais été signés par la Présidente du conseil des ministres en 2013 », révèle la compatriote de l’ancien président de la Commission.

Pendant que l’Observateur accuse Soumaïla Cissé de détournement: « La France vient de bloquer un transfert de 27 milliards FCFA appartenant à l’ex président de la Commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), Soumaïla CISSE. Une manne financière qui devait quitter les caisses de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pour être logée dans les coffres de ECOBANK…  » ; que Soumaïla Cissé dément la main sur le cœur : « J’apporte ici le DÉMENTI le plus FORMEL et sans ÉQUIVOQUE à ces ALLÉGATIONS. D’abord, je n’ai jamais possédé une telle somme … », précisant que, « les procédures de l’Union n’autorisent pas un citoyen à donner des ordres de virement à notre institut d’émission qu’est la BCEAO », et niant avec insistance, « je n’ai jamais ouvert un compte dans les livres de ECOBANK, et ce, dans aucun des pays où ECOBANK a une agence. JE N’AI DONC JAMAIS EU DE COMPTE À ECOBANK »; Mme Bouaré Fily Sissoko, ancienne ministre de l’Economie et des Finances du Président Ibrahim Boubacar Kéita, a cru devoir réagir.

C’est en outre, Mme Bouaré Fily Sissoko que Soumaïla Cissé a cité entre autres, pour étayer ses argumentaires : « Vous pourrez utilement aussi vous procurer: le Règlement n°011/2011/CM/UEMOA DU 16 Décembre 2011 signé par le Président du Conseil des Ministres, Monsieur JOSE MARIO VAZ de Guinée BISSAU ; le Règlement n° 11/2013/CN/UEMOA du 26 septembre 2013 signé par la Présidente du Conseil des Ministres, Madame BOUARE FILY SISSOKO du Mali qui stipulent à l’article 1: « sont approuvés le compte administratif et le compte de gestion des organes de l’UEMOA de l’exercice 2010 (pour l’un) et 2011 (pour l’autre);la Décision n° 04/2015/CM/UEMOA DU 30 mars 2015 signé par le Président du Conseil des Ministres Gilles BAILLET du Niger ; la Décision n° 10/2015/CM/ /UEMOA du 2 juillet 2015 signé par le Président du Conseil des Ministres, Monsieur Saïdou SIDIBE du Niger, qui stipule à l’article1 : « Décharge est donnée à Monsieur Soumaila CISSE, Ordonnateur principal du budget de l’UNION, au titre de l’exercice 2010 (pour la première décision) et exercice 2011 pour sa gestion du1er janvier 2011 au 29 novembre 2011 (pour la seconde) ». Mais la réaction de cette ancienne présidente du Conseil des ministres de l’UEMOA qui ne veut pas garder le silence est implacable sur sa page face book, ce 5 mai : « AFFAIRE SOUMAILA CISSE… Mme BOUARE Fily SISSOKO S’EXPRIME, EN CE QUI CONCERNE LES RAPPORTS, REGLEMENTS ET DECISIONS DE l’UEMOA ».

Implacable Fily

Selon elle, le compte administratif rapproche les prévisions ou autorisations inscrites au budget (au niveau du chapitre ou de l’article selon les dispositions arrêtées lors du vote du budget primitif) des réalisations effectives en dépenses (mandats) et en recettes (titres); présente les résultats comptables de l’exercice, est soumis par l’ordonnateur, pour approbation, à l’assemblée délibérante qui se trouve être le conseil des ministres dans le cas de l’UEMOA. Il s’agit d’un exercice purement comptable, explique-t-elle. « Par conséquent l’approbation du Compte administratif ne constitue pas un quitus pour la gestion de l’Ordonnateur; loin s’en faut. A cet égard une série de décisions destinées à donner décharge à l’ordonnateur sont présentées en même temps que le Compte administratif. Mr Cissé devrait expliquer pourquoi cette décharge n’a été obtenue qu’en 2015 et dans quelle circonstance. En effet les projets de décisions de décharge présentés en 2013 n’ont jamais été signés par la Présidente du conseil des ministres en 2013 », a asséné Mme Fily Bouaré. Affaire à suivre !

S. M. Dembélé

One thought on “Financement de l’Afd à l’UEMOA et présumé transfert de 27 milliards de Soumaïla Cissé de la BCEAO à l’Ecobank : Mme Bouaré Fily Sissoko, ancienne Présidente du Conseil des Ministres remet en cause la version de Soumaïla Cissé”

  1. blocus says:

    Cette dame n’a aucune dignité après tout ce qui lui est arrivé sur l’affaire des armes. Leur attitude est dans la diversion pure (je suis un voleur, tu l’es tout autant, sans donner de preuve quelconque. Un compte administratif et un compte de gestion approuvés, il n’y a pas de compte à Ecobank, pas à la CEDEAO, l’AFD ne confirme aucune accusation, aucun audit, aucune enquête, aucune critique soutenue sur l’attribution des marchés ou sur la réalisation des ouvrages, alors les 27 milliards sont où?????

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct