Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Fin de la crise du football malien : Le pari gagné du ministre Housseini Amion Guindo

Depuis le début de la crise le 10 janvier 2015 et qui a connu son point culminant le 31 octobre 2015 avec la suspension des responsables majeurs du football malien, le ministre des sports a toujours prôné le dialogue comme voie de sortie à cette crise qui n’honore personne. Face à l’échec de plusieurs médiations menées, le ministre fut contraint de dissoudre le comité exécutif de la fédération malienne de football dirigé par Boubacar Baba Diarra le 8 mars 2017. Ce qui a permis aujourd’hui de réunir les deux protagonistes autour de la même table de discussion. Ce qui a aboutit à un protocole d’accord le 27 avril 2017.

housseini amion guindo poulo ministre sports

En effet depuis le début de la crise, le ministre Housseini Amion Guindo a toujours prôné le dialogue comme la seule voie de sortie heureuse pour le bonheur du football malien. Mais son appel a été mal compris par le président de la fédération malienne de football qui intouchable. Face à l’enlisement de la crise, le ministre des sports fut contraint de dissoudre le comité exécutif de la fédération malienne de football le 8 mars 2017.

C’est ainsi qu’un comité provisoire de normalisation fut mis en place enfin de rassembler l’ensemble de la famille du football avec à sa tête un jeune talentueux en la personne de Sidy Diallo. Et il a eu son effet car après 49 jours d’intenses activités, après le soutien, du nouveau premier ministre, la médiation est parvenue à plier Boubacar Baba Diarra à s’asseoir sur la même table avec les responsables du collectif des ligues et clubs majoritaires pour dialoguer en vue de mettre fin à la crise. Pendant une semaine et pour la première fois depuis plus de trois ans, les deux parties se sont fait face à face.

A l’issue de ces discussions, un protocole d’accord fut signé le 27 Avril dernier. Du coup le ministre des sports n’avait qu’à annuler sa décision de dissolution du comité exécutif et à le rétablissant à sa place jusqu’au 12 juin. On retiendra que malgré tous les coups politiques reçus sur son dos par certains de ses collègues au sein du gouvernement, de certains conseillers proches de la présidence, de certains cadres sportifs et administration étatique, le ministre Housseini Amion Guindo est resté égal à lui-même.

Aujourd’hui on peut dire que le temps vient de lui donner raison car s’il y a un grand perdant c’est bel et bien Boubacar Baba Diarra qui quittera la fédération au plus tard le 12 juin prochain alors qu’on lui avait proposé de rester jusqu’au 8 octobre 2017. Comme l’a toujours dit le ministre des sports, une fois l’obtention d’une garantie de retour de la paix, de l’entente entre les deux parties en conflit, rien ne pourrait l’empêcher de revenir sur sa décision de dissolution du comité exécutif élu en 2013 à Mopti.

Ce qui fut fait depuis le 27 avril dernier avec l’annulation des décisions No 0011/MS-SG du 8 mars 2017 portant dissolution du comité exécutif de la FEMAFOOT et No 0012/MS-SG du 11 mars 2017 portant mise en place d’un comité provisoire.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct