Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ethiopie: le gouvernement affirme avoir contré une attaque dans l’ouest

En Ethiopie, le gouvernement affirme avoir contré une attaque mercredi contre le chantier du grand barrage de la Renaissance. Le barrage se situe sur le Nil bleu, à l’ouest du pays, tout près de la frontière avec le Soudan. Treize assaillants auraient été tués, sept autres faits prisonniers, toujours selon le gouvernement qui pointe du doigt son voisin érythréen. En tout cas, les assaillants n’avaient pas choisi la date au hasard.

soldat militaire rebel arme ethiopienne

L’attaque devait avoir lieu le 1er mars, date du 121e anniversaire de la bataille d’Adoua, une victoire historique de l’empereur Ménélik II contre les troupes italiennes.

Selon le gouvernement d’Addis Abeba, les assaillants comptaient bien gâcher la fête en menant un assaut contre le chantier du grand barrage éthiopien de la Renaissance, à 900 km de la capitale.

Mercredi, 20 hommes armés qui se dirigeaient vers le site sont interceptés par les forces de sécurité. Elles ouvrent immédiatement le feu, 13 assaillants sont tués sur le coup, les 7 autres prennent la fuite en direction du Soudan.

De l’autre côté de la frontière, ils sont rattrapés par les soldats soudanais et livrés aux autorités éthiopiennes. Ces dernières affirment qu’il s’agit du Mouvement de libération populaire de Benishangul Gumuz. Un groupe ethnique issu de la région où se trouve le chantier.

Plus grave, Addis Abeba accuse l’Erythrée d’avoir entraîné et armé le commando. Interrogé par l’agence Bloomberg, le porte-parole du gouvernement érythréen affirme n’avoir jamais entendu parler de ce groupe et qualifie d’ « absurdes » les accusations de son voisin.

Ce projet de barrage, qui ambitionne de devenir la plus grande installation hydroélectrique du continent, est également l’objet de tension avec l’Egypte, qui craint une réduction du débit du Nil.

 

Source: RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct