Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Enlèvement d’un garçon de la fondation Salif Keita : Est-ce pour des rituels liés à l’élection présidentielle ?

Les albinos sont les plus vulnérables en cette période où l’élection présidentielle est prévue dans les mois à venir, dans notre pays.

enfant albinos maladie peau couleur blanche

Des sacrifices humains sont censés influencer l’issue du scrutin, comme le prétendent certains esprits en Afrique. Après les deux sacrifices humains perpétrés sur des albinos ; l’un à Kita et l’autre à Sanankoroba, un jeune garçon albinos, membre de la fondation Salif Keita a echappé bel hier.

Heureusement, l’auteur de l’enlèvement vite repéré, a été arrêté par la police. « Nous sommes au commissariat depuis hier, l’auteur vient d’être déféré au tribunal », informe un témoin du nom de Fatou Touré.

Selon nos sources, la fondation Salif Keita a engagé un avocat pour constituer un dossier. Il faut noter que cette fondation est farouchement engagée dans la lutte contre les rituels mais aussi la discrimination à l’égard des africains à la peau rousse.

Est-ce pour des rituels, liés à l’approche de l’élection présidentielle ? S’agit-il vraiment, comme on l’entend dire aussi, d’enrichissement ? Quoi qu’il en soit, l’heure est grave.

Affaire à suivre….

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct